Test du Satisfyer Men Vibration : la fellation à moteurs

Il y a quelque temps (en 2014 quand même, ça file), je me fendais d’un test bouleversant ma vie de fappeur. J’expérimentais mon premier sextoy : le Tenga Flip Hole. Boomer de la branlette, artisan de la masturbation, je considérais le travail à la main comme la seule bonne façon de prendre du plaisir solo. Je me fourvoyais gravement. Je vivais de nouvelles sensations. Puceau, un monde fabuleux et insoupçonné m’ouvrait ses portes. L’histoire d’amour avec le Flip Hole a duré. Mais il faut bien dire que la voie manuelle est plus pratique au final.

Vibrer pour le meilleur

J’utilise un sextoy pour les occasions spéciales, quand je cherche à diversifier mes sensations, à tromper une certaine monotonie qui peut s’installer dans ma relation onaniste. Dans ces moments-là, je laisse le Flip Hole de côté pour goûter au bonheur de la vibration, ce nouveau palier sur l’échelle du plaisir. Je sors mon Satisfyer Men Vibration.

Il est noir comme mon âme et emprunte ses courbes à un vaisseau spatial se ruant à la vitesse de la lumière vers l’orgasme. Vroum vroum, bienvenue dans Turbo avec Dominique Chapafap. Je trouve également qu’il a des airs de requin-baleine, bouche ouverte pour aspirer votre queue aussi facilement que du plancton.

Une bouche douce et grande ouverte

Cette ouverture en silicone a la particularité d’être douce comme la peau d’un scrotum fraîchement rasé. Elle est souple et accueillante. Les pénis les plus larges y rentreront, car elle mesure 5 cm. Ensuite, le trou se rétrécit sur 7 cm pour offrir des sensations à tous les formats. Cela ajoute un effet de succion vraiment agréable, quand on s’en sert comme d’un masturbateur classique.

Clairement la même énergie

Mon petit conseil : essayez-le dans un sens, puis dans l’autre. Les vibrations des deux moteurs peuvent changer votre ressenti selon la position adoptée.

À ce propos, les 14 modes de vibration débutent par un frisson léger, pour ensuite gagner en puissance et enchaîner, enfin, avec des rythmes surprenants. Ces programmes jouent avec votre cœur. Accélération soudaine, ronflement tournoyant, à-coups façon mitraillette, ta-da-ta-da-ta-da, vous n’allez pas vous relever.

La puissance satisfaisante

Le Satisfyer Men Vibration envoie du pâté, comme me disait mon charcutier. Avec ses deux moteurs, il balance une certaine intensité. Deux effets principaux à cette force : une jouissance rapide et une impression désagréable dans la main.

L’effet fellation assaille le gland avec une belle efficacité. Je ne peux le nier, même si j’ai connu des meilleures pipes. Difficile de garder le contrôle, vous allez pouvoir vous en servir pour entraîner votre queue à durer des heures comme dans le porno. Parce que oui, tout le monde veut performer aussi longtemps qu’un film de Martin Scorsese, mais sans trop savoir pourquoi… Bref, l’efficacité du Men Vibration est grande. À vous de le dompter.

La méthode de glisser son sexe flaccide et de le laisser s’éveiller sous les caresses vibratoires existe. Je ne goûte guère cette technique, alors vous verrez par vous-même. Mais une fois dur, avec une lichette de lubrifiant à base d’eau, le plaisir se dilate comme lors d’une supernova, explosant et illuminant votre visage d’un bonheur solitaire enivrant.

Exemple d’une supermamienova

Des vibrations trop présentes dans la main

Cette puissance, atout indéniable, devient vite son unique défaut. Si vous durez un moment, la main encaisse les secousses, elle s’engourdit et même si vous en changez, il n’y a rien d’agréable à ne plus sentir sa main. Il semble difficile de passer outre cette faiblesse pour l’industrie du sextoy. Alors, faisons avec.

Pour les détails plus techniques, sachez que la batterie rechargeable avec un câble USB magnétique dure longtemps. Je laisse traîner le Satisfyer Men Vibration pendant de longues périodes dans le tiroir de ma table de chevet et quand je l’allume, il est toujours plein d’énergie. Le côté étanche, je ne l’ai jamais testé. Je peux seulement vous dire que c’est pratique pour le nettoyer, sans craindre de l’abîmer.

Les vibrations ajoutent une nouvelle dimension à la branlette, il faut savoir l’apprivoiser, se laisser pénétrer par ces sensations inédites. Une fois qu’on y a goûté, on y retourne inexorablement. Pas tous les jours, pas à chaque fois, c’est certain. Mais l’appel du bzzz retentit quand le fap fap fap classique joue une mélodie un peu morne.

Satisfyer Men Vibration – 49,95 € sur notre boutique.

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire