Greg Lansky quitte Vixen Media

L’annonce vient de tomber, Greg Lansky s’en va.

Lansky, qui est sans doute l’homme de la décennie dans le milieu de la production mainstream, a vendu toutes ses parts dans le Groupe Vixen Media, dont il est le cofondateur. La vente est effective immédiatement.

Cela a été un incroyable voyage pendant lequel, avec mes partenaires de business Steve Matthyssen et Mike Miller, nous avons construit des marques légendaires et une entreprise qui connaît un succès incroyable à un moment ou l’industrie était au plus bas. Je suis fier du travail que nous avons fait ensemble. En tant qu’équipe, nous avons révolutionné l’industrie adulte et créé de nouveaux standards de qualité qui ont placé VMG dans une position unique sur le marché. C’est une nouvelle année et avec tant de talents dans l’équipe créative, de production et de management de la société, je pense que c’est le bon moment pour moi de tourner la page et de me concentrer sur mes nouvelles opportunités dans le marché du cannabis.

Pour rappel, Le Vixen Media Groupe, créé par Lansky en 2014 regroupe les marques comme Vixen donc, mais aussi Blacked et Tushy. Des films qui ont renoué avec l’esthétique glamour mise à mal par la crise post-tubes, en triant les performeurs et performeuses sur le volet, exigeant une qualité irréprochable dans les productions, misant sur les codes du bling.

Abigail Mac

Lansky semblait apprécié par les performeuses, qui ne manquaient jamais de rappeler pourquoi.

Quand j’arrive sur un plateau de Greg, on prend soin de moi, on me respecte. C’est un sentiment que je n’ai jamais eu sur aucun autre plateau. Ils me demandent ce que je veux porter, on me demande mon avis. Parfois, on tournait une scène 18 fois. Personne d’autre dans l’industrie ne fait ça.

Abigail Mac dans Haaretz

Les deux partenaires de Lansky, Miller et Matthyssen assurent que la société se porte au mieux, et qu’ils ont tous deux hâte de continuer à accomplir de grandes choses, animés par « un dévouement et une passion inégalés ». À suivre donc…

2 commentaires Voir les commentaires

  • C’est mal écrit, il y a des fautes dans les articles (ici confondateur au lieu de cofondateur/avec l’esthétique glamour et luxe mise à mal), c’est creux, aucune nuance alors que les sites US parlent d’un homme de paille, de longs mois sans se rendre dans ses bureaux. Ce blog que je lisais avec plaisir est devenu bas du front. Je n’y reviens que peu…

Laisser un commentaire