Les gifs de la semaine #321 – Edition spéciale Noël

Que ce soit un, deux ou trois repas, les fêtes de Noël c’est de la bonne bouffe, des moments un peu gênants, des cadeaux cools et d’autres tout à fait étranges. C’est aussi des moments difficiles pour les personnes qui ne sont pas ou plus acceptées dans leur cercle familial pour ce qu’elles sont ou par leur choix de vie. Les travailleurs·ses du sexe ne sont évidemment pas épargné·e·s alors on leur envoie plein de baisers et d’amour. En attendant que ces quelques jours passent, voici une petite sélection pour toujours plus de loufoque et de pulls moches.

Que serait Noël sans un extrait de Family Strokes ? Avec leur scénario toujours aussi cliché et des scènes toujours aussi cocasses, la maison de production fait pétiller les fêtes. Là, nous sommes face au père et à la belle-mère (of course) qui tentent tant bien que mal de faire fonctionner l’appareil photo pour faire un selfie (oui, c’est très réaliste). Je vous laisse deviner la tête que fait le mec sur la photo. La discrétion même, j’vous dis !

Le grand sapin de Noël (décoré avec goût, ce qui est assez rare), des cadeaux parfaitement emballés (on repassera pour le réalisme), une peau de bête, du rouge et du blanc, un mec, deux nanas, des talons hauts rouges… Oui, toute la panoplie est de sortie et nous sommes bien chez Nubile Films. Sincèrement, j’aimerais bien connaitre le contexte pour que trois personnes se retrouvent à s’envoyer en l’air lors d’une fête de famille. Mais bon, j’dis ça, j’dis rien.

Mattie Doll profite de l’occasion pour nous offrir un joli cadeau luisant de cyprine couronné par le chapeau de la Mère Noël. Qui en veut ?

La vidéo n’est pas de très bonne qualité mais le contenu c’est pépite. Je vais d’ailleurs profiter de ce gif de Pound Pie pour vous faire une confidence. Ce que je préfère de très, très loin dans le porno, ce n’est forcément le côté masturbatoire que cela peut engendrer mais surtout le panel absolument incroyable de pratiques que l’on peut y trouver. Imaginer les gens chez eux, déguisés en mère noël et se faire pénétrer par intermittence par un double dildo, je trouve ça fabuleux. L’espèce humaine est d’une créativité sans borne.

On termine avec Cocopumpum (original comme nom) qui fait des pumpum sur son oreiller de Noël. Certaine personnes ont le souhait de se transformer en meuble durant un acte sexuel et bien, voyez-vous, dans ce cas je peux tout à fait le comprendre. Perso, être un coussin avec des petits Pères Noël dessus qui font des « ho ho ho » tout en étant frénétiquement frappé par un si joli fessier, ça me va.

Image en une : Family Strokes

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire