Les gifs de la semaine #319

Cette semaine, nous repartons à l’ancienne avec une sélection de gifs voguant entre l’indépendant et le mainstream, les scénarii vus et revus et les belles découvertes, les actrices professionnelles et les personnages fictifs. Je ne vous cache pas qu’il y aura sûrement une édition spéciale ce mois-ci – Noël oblige, mais j’ai envie de revenir à nos moutons et de donner un aperçu éclectique de ce qu’il se fait de plus beau (et de plus étrange) dans ce si joli monde rempli de cul, de sexe, de sein, de sueur et de jouissance.

Je tiens tout d’abord à m’excuser auprès de Magdalene St. Michaels puisque j’étais, à l’origine, partie pour faire un gif en son honneur mais j’ai rapidement été submergée par la beauté de Daisy Ducati. Evidement, rien ne vous empêche de voir le court-métrage pour avoir un bel aperçu assez pointilleux de l’acting des autres acteurs·trices (Dana Vespoli en prime). En attendant, vous pouvez vous laisser titiller l’entre-cuisse par ce bref passage.

Douce Marie, ne venez surtout, surtout sauver nos soeurs du péché ! Regardez comme elles sont belles et parfaitement expérimentées. Ça me fait immédiatement penser à une scène dans Guillaume et les garçons à table ! où sa tante lui explique qu’elle s’est envoyée en l’air avec toutes ses camarades de classe dans son école non-mixte et catholique. A bien y réfléchir, ça semblait pas si mal que ça finalement…

Les actrices de Girls Out West, c’est tellement mes go et je dois dire que je suis particulièrement fan de cette vidéo. La séduction entre les deux femmes au début de la vidéo, c’est du grand cru. En même temps marinière/foulard vs body-string blanc, niveau sexyness on se pose là. Et ces fesses, ce dégagement du sous-vêtement pour dévoiler ses lèvres gonflées et juteuses. Aïe, aïe !

Un petit peu de Hentai, ça fait tellement longtemps ! Je dois avouer que le scénario m’a permis d’aller au delà du format dessin-animé, ce qui est clairement bon signe. En même temps, une scène de soumission où la personnage se voit lutter contre le plaisir du vibromasseur tout en se délectant du fluide de trois hommes, ça donne de quoi fantasmer.

On termine avec un échauffement de la paroi anale pour une séance de gym particulièrement intense. La vidéo n’est pas terrible : c’est du 100% gonzo, vu, re-vu et re-re-vu, mais étant particulièrement fan des doigts qui glissent tranquillement vers des contrées merveilleuses, je me suis laissée tenter. Et vous ?

Image en une : Daisy Ducati

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire