CamCokine : mon show privé sur la nouvelle plateforme des camgirls

Partenaire

Si les petits films de porno indé restent ma priorité lorsqu’il s’agit de fapper (#Payforyourporn), les camgirls ont toujours exercé sur moi une certaine fascination. Alors, lorsque l’opportunité s’est présentée de tester CamCokine, le nouveau service de live show français, je n’ai pas hésité une minute.

CamCokine, c’est tout nouveau. Alors, forcément, ne vous attendez pas à trouver autant de performeuses et de modèles que sur Chaturbate, qui reste une référence en la matière. Mais le site se défend bien et propose un sacré avantage : son « gang des petites culottes » n’est composé que de Françaises, ce qui évite les problèmes posés par la barrière de la langue.

Une interface pratique et efficace

Le premier truc qui m’a sauté aux yeux, c’est le mode sombre du site internet. Pour moi qui me connecte généralement dans le noir de ma chambre, le fait de ne pas me brûler la rétine sur un site tout blanc a été plutôt une bonne surprise. L’interface est noire et rose, avec les photos des modèles disponibles pour des shows. Je clique sur une vignette qui m’inspire, et là, première surprise : contrairement aux sites de cam que je fréquente habituellement, il n’y a pas de show live diffusés gratuitement en public, du moins pas à cette heure-ci. En revanche, il y a toute une armée de modèles : des femmes, de rares couples, pas d’hommes seuls.

C’est normal, c’est le principe du site : les shows sont privés – à part de rares exceptions, indiquées dans le planning du site –, ce qui représente un double avantage. Pour les modèles, pas question d’avoir une armée de voyeurs qui profitent sans dépenser le moindre token, et pour les utilisatrices et les utilisateurs, la possibilité d’être en solo face à un show, et donc d’avoir une meilleure connexion avec la performeuse de leur choix. C’est gagnant-gagnant.

Créer son compte, c’est facile

Pour pouvoir aller plus loin dans mes recherches, pas le choix, il faut donc que je me crée un compte. En trois clics, c’est fait : email, pseudo, mot de passe et basta. Vient ensuite l’achat de tokens. Là, je déchante. D’habitude, les sites proposent des forfaits avantageux, avec des tokens offerts en cas de grosse dépense. Ici, ce n’est pas le cas : 20 tokens = 20 euros, 500 tokens = 500 euros.

Ma commande passée, je patiente en attendant que mon compte soit rechargé. Pendant ce temps-là, je remarque des petites lumières qui clignotent en bas de mon écran. Des notifications ? Eh oui ! Sur CamCokine, les performeuses peuvent aller directement discuter avec les internautes en ligne pour leur proposer leurs prestations. Pratique, diront certains, mais un poil envahissant à mon goût. Surtout après le 9e « Salut bébé, tu veux que je te chauffe ? » reçu, en quelques minutes seulement. Les internautes peuvent certes discuter avec les modèles, mais aussi leur envoyer des photos, ce qui est peut être un peu trop intrusif pour elles.

Les modèles vraiment mises en valeur

Je retourne sur la page d’accueil et commence à parcourir les profils CamCokine. Et là, c’est LA bonne surprise : ils sont ultra-complets, et permettent véritablement de mettre les modèles en avant. En un clic, on peut avoir accès à leur page, leurs photos, leurs vidéos, mais aussi à leurs comptes sur les réseaux sociaux, leurs pages Patreon, leur wishlist… Mais aussi aux notes et commentaires laissés par des internautes qui ont déjà fait appel à leurs services. Il y a certes un petit côté « Yelp du cul », mais cela permet de savoir quelles sont les performeuses les plus appréciées… Ou celles qui ont tendance à ne pas respecter leurs engagements.

Des galeries d’image où se perdre

Sur leur page, les modèles listent les différents shows proposés au public. Strip-tease, danse, JOI, téléphone rose, échange de photos… Il y en a pour tous les goûts. Vous avez envie de quelque chose d’un peu plus pimenté ? Rendez-vous dans l’onglet « Donjon », qui regroupe les performeuses qui proposent des prestations un peu plus BDSM. Sur chaque profil, il est également possible d’échanger des tokens contre des photos et des vidéos en HD. Bref, c’est complet, les modèles sont bien mises en valeur et en avant, et ça, c’est une chose particulièrement appréciable dans le domaine de la cam.

Mon show privé avec MinaKali

Le menu est pratique et détaillé

De profil en profil, comme dans une boutique de bonbons, j’ai bien du mal à choisir. Finalement, je me décide à contacter MinaKali, jolie brune tatouée et adepte de jolie lingerie. Je me décide pour un show tout simple, dans lequel elle me promet de me rejoindre en petite tenue coquine, de se déshabiller et de danser. Parfait ! Demande envoyée, il ne me reste plus qu’à prendre mon mal en patience… Et à consulter le site régulièrement, car la performeuse doit prendre contact avec moi via le chat pour fixer un rendez-vous : pas de notification par mail, donc !

Le moment tant attendu arrive enfin, et MinaKali est très attentive aux moindres détails : choix de sa tenue, de la musique… La jolie brunette me propose différentes options pour que mon plaisir soit total, puis lance l’appel en visio via le site de CamCokine. Je n’ai plus qu’à accepter et à me laisser porter par la musique langoureuse. MinaKali a choisi une magnifique tenue noire : jupe en cuir et petit pull, et son effeuillage me permet de découvrir un ensemble de lingerie de la même couleur : soutien-gorge transparent, string, porte-jarretelles et bas, le tout associé à une paire de talons aiguilles. Dans sa jolie chambre rose décorée de guirlandes lumineuses  – ambiance romantique garantie – , elle se déhanche en douceur, retirant vêtement après vêtement, et n’hésitant pas à ajuster l’angle de sa caméra pour m’offrir la meilleure vue possible.

Hypnotisée, je regarde les habits tomber au sol, le joli sourire de la performeuse, et ses tatouages, ma petite passion personnelle. Elle ne me quitte pas des yeux non plus : elle peut observer mes réactions via ma webcam, également connectée (même si ce n’est pas obligatoire, pour les plus timides !), et m’incite à lui donner mon avis sur sa prestation. Le show est vivant, animé : MinaKali chantonne, plaisante, mélange humour et séduction pour un délicieux mélange tout en douceur.

Les 10 minutes, égrainées par un chronomètre en haut de l’écran, passent un peu trop vite à mon goût, mais c’est le jeu : si j’en veux plus, il ne me reste plus qu’à commander un nouveau show… Pas question de quitter la page de ma douce performeuse sans lui laisser un petit pourboire, qui participera à l’achat d’un nouveau sextoy pour ses prochains shows.

CamCokine, on valide ?

CamCokine offre un service plutôt intéressant, qui a pour avantage de mettre véritablement en avant ses performeuses. D’ailleurs, les camgirls semblent séduites, puisque les profils sont de plus en plus nombreux sur le site, ce qui offre aux client·e·s un vrai choix entre différents physiques,  personnalités et prestations. C’est sans doute l’une des choses qui m’a le plus séduite sur la plateforme : la diversité des performeuses et la façon dont elles sont glorifiées par le site, ce qui n’a pas toujours été le cas sur les sites dédiés aux shows par webcam…

3 commentaires Voir les commentaires

  • Ouais… sauf que ce site est super coercitif pour les filles… elles y sont totalement fliquées, leurs adresses skype sont en fait bloquées par la plate-forme etc…
    A voir sur la longueur… mais c vrai que la longueur ne fait pas tout 😉

  • Nouvelle modèle chez Camgirl depuis mi décembre – je trouve ce site très bien fait. Camgirl depuis des années, j’aime le fait que ça soit un site français à taille humaine, pour autant en tant que nanas, on trouve pas mal d’hommes intéressés – et l’ambiance reste au top !! Un site en évolution non stop ! Un support au top, sans déconner pour avoir tester des dizaines de site, celui là reste le top pour moi

  • Un site a évité. J’ai eu de nombreux soucis grave de harcèlement avec la boss Celia qui nous flic constamment. Je vous invite à le fuir et croyez moi je n’exagère rien.

Laisser un commentaire