Stoya de retour sur les plateaux pour Deeper.com

Stoya passe de l’autre côté de la caméra. L’actrice, qui a fait ses débuts dans le monde du porn en 2009 s’essaye cette fois-ci à la réalisation pour le label deeper.com. Elle signe un film où l’érotisme se mêle aux jeux de pouvoir entre Alexis Tae et Mickey Mod.

Est-il encore besoin de présenter Stoya ? Présente sur la scène depuis la fin des années 2000, la performeuse américaine est devenue l’une des légendes du porno, signant une exclusivité pour Digital Playground et remportant deux prix AVN à Las Vegas lors de sa première année d’activité : meilleure révélation féminine et meilleure scène lesbienne. Quelques années plus tard, elle avait lancé la plateforme TRENCHCOATx avec Kayden Kross.

stoya-kayden-kross

Stoya et Kayden amies et plus si affinités

Mais si elle s’est illustrée au cours des dernières années, c’est aussi pour avoir pris la parole dans un sujet encore tabou dans le monde de la pornographie : celui des abus sexuels. Le 28 novembre 2015, la jeune femme a pris la parole sur Twitter : « Ce truc où tu te connectes sur internet vite fait, et où tu vois que l’homme qui t’a violée est présenté et idéalisé comme un féministe. James Deen m’a tenue et m’a baisée pendant que je disais « Non », « Stop » et mon safeword. Je ne peux plus sourire et opiner quand les gens parlent de lui. » Un message qui a fait l’effet d’une bombe au sein de la communauté du X. Son témoignage en a appelé d’autres et de nombreuses performeuses ont depuis témoigné contre James Deen, et rappelé un fait essentiel au public : non veut dire non, même lorsque l’on est sur un plateau de porn.

Un changement de carrière pour Stoya

Quatre ans après les faits, Stoya s’est éloignée des réseaux sociaux. Et pour célébrer ses 10 ans dans l’univers du porno, elle a accepté de passer derrière la caméra, répondant positivement aux sollicitations de Kayden, aujourd’hui réalisatrice et directrice de Deeper. Pour l’occasion, elle a mis en scène Alexis Tae et Mickey Mod, un acteur qu’elle connaît bien puisqu’ils ont tourné maintes fois ensemble, notamment pour Four Chambers.

Dans un communiqué, la nouvelle réalisatrice a exprimé sa joie à l’idée d’avoir été contactée par la maison de production : « Je suis très impressionnée par le travail réalisé par Kayden avec Deeper, et honorée qu’elle m’ait contactée pour réaliser un film pour sa compagnie. J’ai hâte de voir ce que son public va penser de mon point de vue sur les jeux de pouvoirs érotiques. »

La scène, « You Know What I Like » (Tu sais ce que j’aime), est décrite comme une « toile exquise de préliminaires passionnés, de sexe brutal et d’intimité profonde ». Le film a à cœur de parler de consentement et commence sur un dialogue excitant entre les deux performers dans lequel ils décrivent leurs goûts et leurs envies.

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire