Les gifs de la semaine #304 – Edition spéciale Deeper

Vous me croyez, vous me croyez pas, mais j’avais complètement zappé que Deeper (anciennement TrenchcoatX) faisait partie de la même famille que Vixen et Tushy. Pourtant il ne suffit pas de grand-chose pour s’en rendre compte : les décors sont ultra léchés (et pas que eux hein), les lumières sont au plus près du naturel, les couleurs sont parfaitement calibrées et l’ethnicité des acteurs·trices dépasse le nombre de deux. Pour tout ça, c’est la bonne occasion de faire un petit coucou à Kayden Kross qui fait un sacré taff auprès de la production avec ses réalisations un poil plus pimentées que celles produites par ses homologues masculins. Alors, on ne bouge plus, on se tient bien droit et on crie « merciii ».  

Une petite claque sur les fesses pour débuter la sélection, ça revigore et ça tonifie. Commençons désormais. Cecilia Lion, je ne vous apprends rien, est juste sublime : la croupe en l’air, la tête confortablement enfoncée dans le matelas, les lèvres mordues et l’excitation au plus haut. La fessée est franche et douce à la fois, tout comme le reste de la vidéo. Alors avis aux amateurs·trices, ça risque de vous chambouler pour quelques minutes.

Alina Lopez & Mickey Mod c’est un duo tout-ce-qu’il-faut pour passer une après-midi au chaud. La réalisation est sublime, le nœud de la cravate est parfaitement noué et la langue d’Alina est particulièrement humide. Le scénario de la séquestration est assez classique, mais toujours aussi efficace. Il ne suffit pas de beaucoup plus pour la machine à fantasme s’emballe et nous fasse rougir. Comme quoi, rien qu’avec une chaise dans une salle vide, on peut en faire des choses !

Il me semble avoir déjà vu passer ce trio dans en bannière des gifs de la semaine, mais je ne m’en lasse pas. Ana Foxxx & Elsa Jean nous donnent du fil à retordre en matière de plaisir. Tout est fait pour les mettre en avant : un décor simple, mais cosy, des lumières douces et naturelles et un partenaire à leur disposition pour assouvir tous leurs fantasmes. Que vouloir de plus ?

Ayumi Anime & Jenna Sativa m’ont clairement convaincu. Le déchirement des collants c’est un grand oui. Avant j’étais plus en mode : « Mais mec, t’es dingue, ce collant m’a couté 20 balles ! ». Désormais, j’y mets moins cher, mais je me laisse porter par la douceur du tissu en contact avec la peau d’une autre personne, par la forme parfaite et linéaire du pied dans les bas et par la potentialité que ça dérape et que tout soit arraché. Oh oui !

Comme beaucoup de personnes de ma génération, Lara Croft n’était pas seulement un personnage ultra badass que j’adorais, c’était aussi un symbole de sexyness rarement égalé. Évidemment, son costume y était pour beaucoup, sa bouche aussi sûrement, mais la plupart de la magie résidait clairement dans sa confiance et ses acrobaties. Katrina Jade opte pour cette même option, mais dans une tout autre discipline.

 

Image en une : Kayden Kross
Cette édition des gifs est possible grâce à la participation de Lucile à notre cagnotte Ulule, merci !

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire