Le Running Butthole Challenge, un saut dans les annales

Qu’est-ce qu’ils nous ont encore inventé ? Les réseaux sociaux ont pour habitude de relever des challenges idiots. Manger de la lessive, marcher à côté d’une voiture porte ouverte en dansant, se verser un récipient d’eau glacée sur la tête, lancer une tranche de fromage en plastique sur la tête d’un bébé, tout cela rivalise d’ingéniosité et d’un certain appétit pour la bêtise. La presse, alors, ne rate jamais une occasion de s’indigner du danger de ces défis. Mais pour celui qui nous intéresse, le scandale n’a pas encore atteint la sphère de nos collègues moins versés dans la pornographie. Voici le #RunningButtholeChallenge.

Pour une fois, un défi stupide se répand depuis les timelines pornos. Il y avait bien eu quelques idées de challenges initiés par Pornhub, comme le #FuckMyPeriod (à propos du sexe pendant les règles), mais il s’agit davantage de marketing et de concours pour les modèles du tube. Non, cette fois, tout part de Twitter et d’un performeur Pierce Paris. Et vu ce qu’il faut faire, cela devrait se cantonner au X, vous ne verrez pas votre influenceur ou influenceuse préféré·e y participer.

En quoi consiste le Running Butthole Challenge ? On peut déjà le traduire pour avoir une meilleure idée : le challenge de l’anus courant (et non coulant, c’est pas un robinet). Au commencement, il y a la vidéo d’un gars qui apparaît au détour d’une porte, galopant, calbar sous les fesses, et sautant le cul en avant contre l’objectif du téléphone. Une acrobatie pas si facile à réaliser. Cet exploit artistique tourne pas mal dans la communauté gay, comme en témoigne Dan Harrington sur The Sword. Un Twitto lambda reprend aussi la vidéo avec un certain succès de partage le 8 juin. Le lendemain, un compte Insta spécialisé en mèmes gays s’en fait également l’écho.

View this post on Instagram

Thirsty bottoms everywhere 💦💦

A post shared by The MemeKween (@blockedongrindr) on

Un autre clip d’un gars inconnu existe. Il date du 8 juin, sans doute avant, mais nous n’avons pas plus d’infos. La suite appartient l’Histoire.

Le 10 juin, Pierce Paris s’empare de ce mème rigolo et le transforme en challenge. On connaît bien le performeur pour son pénis impressionnant et ses participations mémorables et fluides aux productions de Lance Hart. Il est une (grosse) pointure dans le porno. Sa vidéo est une prouesse. Elle pose les bases d’un bon #RunningButtholeChallenge. Pourquoi ? Parce qu’on voit bien l’anus, voilà bien l’essentiel.

Pierce mentionne quelques collègues directement sous son tweet, mais ils ne jouent pas le jeu. La sauce prend pourtant à travers les partages. Johnny Hill relève le défi, ainsi que Wolf Hudson et Dante Colle. Quelques performeurs du porno gay continuent. On peut signaler Michael Boston, l’écrasant HunterX, Ashton Summers et Michael DelRay. On vous épargne les ratés. Alrik Angel n’hésite pas à faire dans le dramatique avec un slow-mo accompagné de Vangelis.

Ces trous du cul courant vers on ne sait où font des émules parmi les performeuses féminines. Aubrey Kate propose une version dans les règles. Jessie Cox y va à fond et c’est merveilleux. Pas la dernière pour s’amuser, Natalia Starr bondit comme si demain n’existait pas. Jenna Gargles assure. Ginger Banks ne perd pas une occasion de rigoler. Ryden Armani prend son envol d’un peu loin. Nichelle Taylor se permet un arrêt sur image final très à propos. Mais, avec les femmes, ce mouvement se transforme peu à peu en Running Pussy Challenge, comme avec Kasey Miller. Natasha Noel l’admet d’elle-même. Peu de monde arrive vraiment à atteindre la perfection du bond de Pierce, l’anus-étalon, si vous nous passez l’expression. Devant la difficulté, examinons les variations. De la course initiale, saut en avant en relevant les jambes, certains laisseront le champ libre à leur créativité. Johnny Hill exécute une version saut périlleux avant de toute beauté.

Robby Echo voulait envoyer un 360 shove-it dans l’anus, mais se ramasse.

Steve Rickz tente un manège tournant, mais la fin s’arrête trop tôt.

Monica Sage se fout un peu de notre gueule avec un moonwalk no running.

Elise Laurenne transforme le tout en Dancing Butthole, belle initiative.

Pour finir, Pierce partage les coulisses de son exploit. C’est impressionnant un tel dévouement à la performance.

En vrai, ça ressemblait plutôt à ça. Quelle bonne blague !

Les gens du porno aiment se marrer et ce challenge idiot en est la preuve. Un beau moment de communion qui restera dans les annales. Vous l’avez ?

 

Cet article a été rendu possible grâce à la contribution de Perrine L ! Merci !

Porno Français

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire