Jeunes, chétifs et populaires : les nouveaux visages du X sont d’éternels adolescents

Ils s’appellent Juan El Caballo Loco et Jordi El Nino Polla. Ils ont des visages, des corps d’adolescent, et pour cause : ils en sortent tout juste. Ces deux jeunes hommes sont les nouvelles stars montantes du porno, que ce soit sur les tubes ou dans des productions de plus grande ampleur. Mais surtout, Jordi et Juan sont, en quelque sorte, la personnification d’un nouveau phénomène : celui du fantasme de l’adolescent.

Le monde du X réfléchit souvent en terme de tag, et parmi les plus populaires, impossible de passer à côté des « teens », ces actrices au physique d’adolescente, qui utilisent leur apparence de nymphette pour répondre à l’un des fantasmes les plus récurrents : celui d’avoir une petite jeunette dans son lit. Mais qu’en est-il des garçons, dans cette rubrique ? S’ils sont encore peu représentés, ils commencent petit à petit à se faire une place, grâce à deux noms qui ne cessent de revenir dans les recherches.

Le premier n’est autre que Jordi El Nino Polla, ou Jordi ENP. Les lecteurs assidus du Bon Fap et du Tag ne sont pas sans le connaître, et pour cause : il faisait partie de nos révélations du Fap de l’année 2017. Le jeune homme tourne notamment pour Brazzers (appartenant à Pornhub/MindGeek), qui lui a proposé un contrat exclusif après une scène extrêmement appréciée du public. Le second, un peu moins connu mais en passe de le devenir, se prénomme Juan El Caballo Loco, et tourne beaucoup du côté de Bangbros (propriété de Xvideos/WGCZ Holding). Si le premier a tiré son pseudonyme à consonance espagnole de ses origines barcelonaises, le second est américain. Son choix de pseudo serait-il une volonté de s’inspirer de son concurrent ? Tous deux sont donc les poulains de deux studios et tubes concurrents, et il n’est pas impossible que l’arrivée de Juan dans le monde du porno soit une réponse à la popularité de Jordi.

Le fantasme de « la maman de Stifler »

American Pie, première facette mainstream du figure de la « MILF »

Respectivement âgés de 24 et 20 ans, Jordi et Juan ont deux points communs. D’abord, la promotion de leurs scènes se fait principalement sur les tubes, où l’on peut découvrir des extraits particulièrement détaillés. Mais surtout, ils se ressemblent de par leur physique d’adolescent. Imberbes et plutôt frêles, ils ont eu plus une tête à préparer leur bac de français qu’à séduire des MILF. On est en effet bien loin de la représentation habituelle du « partenaire sexuel idéal des femmes », plutôt du genre grand, barbu, musclé. A côté, les deux jeunes performeurs font plutôt boys next door. Impossible de ne pas voir en eux une ressemblance avec les ados queutards d’American Pie, qui rêvent tous de perdre leur virginité. D’ailleurs, Juan El Caballo Loco a même recréé la scène emblématique de la masturbation dans une tarte aux pommes, pour Bangbros.

Juan El Caballo Loco rejouant la fameuse scène de la tarte pour Bangbros

Dans la plupart de leurs scènes, les deux jeunes étalons couchent avec des MILF, des femmes d’âge mûr, recréant le fameux fantasme de la maman de Stifler, qui couche avec Paul Finch (Eddie Kaye Thomas), l’un des copains de son fiston. Les scènes en questions ont d’ailleurs souvent un caractère incestueux, puisqu’ils jouent tour à tour les fils, beaux-fils, petits frères et autres beaux-frères de leurs partenaires. Pas étonnant quand on sait que le tag « Inceste » est l’un des plus populaires sur les plateformes de streaming gratuit, et qu’il a connu une véritable montée en puissance courant 2018. En somme : vos rêves érotiques d’ado, ils les réalisent en vidéo.

Une notion floue autour de l’âge

S’il l’on sait que les deux performeurs sont majeurs, clause nécessaire pour tourner dans des films pour adultes, leur âge devient une notion assez floue dès qu’ils passent devant la caméra. Juan et Jordi ont droit à des traitements particuliers de la part de leurs studios : ils jouent régulièrement des rôles d’enfants, ou de personnages assimilés à des enfants. Si cet aspect est de moins en moins marqué du côté de Jordi ENP, qui commence peut-être à avoir « trop » l’air d’un adulte pour jouer les jeunes premiers, ce n’est pas le cas de Juan El Caballo Loco.

Jordi El Nino Polla et Leigh Darby pour Brazzers

Sur les tubes, chacune de ses vidéos est marquée par les codes de l’enfance ou de l’adolescence, qu’il porte un costume de Harry Potter, ou une casquette et un sac à dos d’adolescent. Outre la scène inspirée par American Pie, certains des scénarios mettant en scène le jeune homme ont un côté exagéré, presque toonesque. Comme par exemple lorsqu’il se retrouve affublé d’une casquette à hélice, qui ne détonnerait pas sur une enfant de 5 ans… Si vous trouviez les scénarios de pompiers ou de livreurs exagérés, ces derniers méritent presque des Oscars à côté des idées parfois absurdes et ridicules imaginées par Bangbros.

Juan El Caballo Loco et Reagan Foxx pour Bangbros

Bien sûr, l’âge des personnages incarnés dans lesdites scènes n’est jamais évoqué, puisque s’ils étaient explicitement présentés comme mineurs, cela serait évidemment illégal, en vertu de l’affaire « Ashcroft v. Free Speech Coalition » [qui invalide deux dispositions de la loi contre la pornographie infantile de 1996, ndlr]. Mais l’illusion est là, tout comme la fascination des spectateurs. Il suffit de voir les chiffres énormes qui s’affichent au compteur des deux jeunes gens : leurs abonnés se comptent en dizaines de milliers, et les vues sur leurs vidéos… En millions. Jordi est actuellement le 5e acteur le plus populaire sur Pornhub pendant que Juan est le 31e acteur le plus populaire sur Xvideos.

Une nouvelle idée de la masculinité ?

Contrairement au monde du cinéma, où les physiques restent encore beaucoup trop normés, le monde du porno propose un panel de morphologies nettement plus large, du côté des femmes, en tout cas. Chez ces messieurs, cette attitude se démocratise également, notamment grâce aux amateurs, mais aussi du côté des performeurs professionnels. Exit les apollons musclés, bonjour les « dad bods » et les mecs un peu fluets, autrefois majoritairement présents du côté des twinks des productions gays. Mais au-delà d’un simple effort body-positif – même si ce dernier est très appréciable – la présence d’acteurs tels que Jordi El Nino Polla et de Juan El Caballo Loco casse les codes du X tel qu’on le connaissait.

Juan El Caballo Loco et Ariella Ferrera pour Bangbros

Habituellement, dans les films pornos, les hommes sont là pour incarner une projection de la masculinité, de la virilité. Or, ces aspects, tels qu’ils sont habituellement représentés, ne se retrouvent pas vraiment dans les physiques de ces « adolescents », moins traditionnels, en somme. Jordi, Juan, mais l’on pourrait aussi citer Sam Bourne ou Conor Coxxx permettent un changement d’image qui attire les spectateurs toujours en quête de nouveauté, et permet de jouer sur la montée en puissance du tag « Inceste ». Les studios seraient-ils dans une volonté de choquer pour alpaguer le chaland ? Ce serait loin d’être une surprise, quand on sait à quelle vitesse cette industrie évolue.

Autrefois partenaires préférés des bears des pornos gays, les hommes un peu chétifs, d’aspect jeune, sont désormais les favoris des MILF du porno hétéro. Ce qui ne peut que plaire au public, puisqu’il permet à ces messieurs d’avoir un nouveau genre d’acteurs dans lesquels ils peuvent s’identifier, afin de toujours mieux se projeter dans le fantasme.

D’ailleurs, même si les films X sont censées être réservées à un public d’adultes, il n’est pas impossible que ces studios cherchent à s’adresser à un public un peu plus jeune qui, on le sait, consomme également de la pornographie gratuite. Ces vidéos mettant en scène la représentation de très jeunes hommes pourraient être un bon moyen de fidéliser de nouveaux clients dès leur adolescence, pour ensuite les attirer vers d’autres types de productions payantes, une fois adulte. Du marketing porno décomplexé en somme.

1 commentaire Voir les commentaires

  • Analyse super intéressante sur la masculinité, je serais également curieux de savoir si il existe des retours de spectatrice sur ces acteurs et si oui quels sont ils.

Laisser un commentaire