Les gifs de la semaine #274

Sélection 100% féminine cette semaine avec un bon concentré de culottes toutes mouillées, de fellation haletante, de squirting à tout va et de grosse, grosse baise. Autant vous dire que je vous ai bien lotis en ce dimanche 25 novembre. Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas parce que nous entrons officiellement dans le dernier mois de cette année 2018 que je vais vous bombarder de gifs spécial Noël. Je dis ça pour faire face à nos amateurs favoris sur Pornhub qui ont déjà sortis les bonnets et les pulls tout moches. Un peu de tenu s’il vous plait !  

Pour tout ceux qui bossent dans les bureaux, la pause déjeuner se résume très rapidement à faire ce qu’on fait déjà toute la journée : rester derrière un écran d’ordi. Envie de faire une pause vraie de vraie dans tout ce qu’elle a de plus revigorant ? Suivez les conseils de Mini Diva en utilisant le fauteuil comme support de tous les vices. Ça excite l’imagination et ça permet de rester concentrer tout au long de l’après-midi.

Je pense qu’au delà du plaisir que procure le fait de pratiquer une fellation, les quelques secondes les plus haletantes se situent exactement à ce moment là : l’instant où on l’on reprend sa respiration, complètement épuisée par l’effort et noyée par la salive qui vous monte à la bouche. N’est-ce pas Kitty Saya ?

Comme vous êtes nombreux.ses à aimer les demoiselles qui se font pipi dessous, j’ai donc bien évidement pensé à vous en m’aventurant sur les pages de ce tag doré. Au delà de cette jolie culotte grise en dentelle, je crush avant tout sur le chatterton bien serré au niveau des chevilles. Ça fait un peu chantier mais quand on voit que la contrainte est si vicieuse, pourquoi se gêner ?

Summer Hart et Code Vore se baisent mutuellement avec un gode ceinture. Chose saine et délicate pour le corps, les deux performeuses nous proposent un moment fort en émotion avec plein de « Ah ahhh ah » et de « Ooohh yyyess » à la clef. Ça swing sévère et ça démont(r)e une fois de plus que l’équation gode harnaché + deux zouz dévergondées = plaisir assuré.

On termine avec Abella Danger et ses copines en lui souhaitant un bon anniversaire. Drôle de façon de souffler ses bougies mais c’est fait avec tellement de plaisir et d’entrain, qu’on la laisse s’enjailler comme bon lui semble.

Image en une : Amarna Miller

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire