Roxanne Mesquida sulfureuse dans le dernier clip très chaud de DA

Dès le titre, la couleur est annoncée : Chaude, forcément chaude. Issu de son nouvel EP, le son sulfureux du rappeur français DA dévoile un clip vintage et nostalgique d’une belle intensité.

 

C’est l’iconique Roxanne Mesquida qui incarne le fantasme surpixelisé imaginé par l’artiste, et quel fantasme ! Voyez plutôt : la comédienne se filme façon sex tape dans le cadre d’un clip en résolution 480p grand max, à la patine vidéo granuleuse et aux images gonzo virevoltantes, ciglé d’une magnifique croix noire sur fond violet. Les vieux de la vieille auront reconnu le désuet logo « interdit aux moins de dix huit ans » qui faisait fureur dans le décennie fin des années quatre vingt-dix / début des années 2000. C’est d’ailleurs à cette période historique que renvoie l’incendiaire Mesquida, dont les poses provocatrices rappellent la crudité d’une Catherine Breillat, cinéaste qui a fait de l’actrice l’une de ses égéries.

Sous le blaze de Roxxxie, Mesquida use de sa voix éreintée pour nous susurrer « j’suis toute mouillée c’est comme de l’eau« , « ne me parle pas de l’amour propre, j’veux du sale » ou encore « attrape-moi par les cheveux et fais-moi mal« . La violence des lyrics contraste avec le romantisme soupirant de l’actrice. Celle-ci ne cesse d’osciller entre regards amoureux embuées de spleen et postures tout à fait obscènes. Un joli corps à corps d’émotions.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire