Faire revenir l’été avec Soaring Blue de Chloé Saffy

Je vous écris ces lignes enroulée dans un plaid avec un paquet de bouchoirs à côté de moi. C’est l’automne depuis 2 jours et je suis déjà balade (oui à Toulouse l’automne est décalé à Octobre par arrêté préfectoral). En attrapant ma tisane trop chaude sur la table basse j’aperçois la couverture du roman érotique lu il y a quelques semaines qui me nargue : un dessin de la plage de Biarritz et une bouche pulpeuse qui boit à la paille. Soaring Blue par Chloé Saffy. Je me replonge dans les premières pages et tout me revient.

Biarritz en été, le soleil, les touristes un peu lourds, les glaces qu’on lèche en flânant dans les rues du centre ou sur l’esplanade de la Grande Plage. Les plus courageux auront bravé le vent et poussé jusqu’au Rocher de la Vierge, les autres auront posé leur serviette « Jean Vier » sur le sable chaud. C’est dans cette ambiance que Chloé Saffy a planté le décor de Soaring Blue. Le roman est illustré par Johana Laforgue, elle-même biarrote, et dont le coup de crayon vous rappellera peut-être les dessins de Manara. Toutes deux donnent vie à l’héroïne – Gabrielle– une jeune femme belle et sexy, peut-être un peu trop si vous voulez mon avis, mais qui paraît toute petite dans le paysage basque si puissant et écrasant.

Elle avait oublié cette odeur si particulière : un mélange d’iode et d’embruns. Une odeur pouvant se suffire à elle-même, mais qui démultipliait ses ramifications avec une intensité suffocante car s’y mêlaient le fracas de l’eau contre le noir des rochers, les échappées de lumière, entre l’embrasement et la fuite.

Parlons un peu de Gabrielle, justement. Jeune journaliste parisienne, elle est choisie par la rédac’chef du féminin où elle travaille pour faire un papier tendance sur Biarritz. Elle enrage. Biarritz, c’est la ville dont elle est originaire mais où elle n’a pas mis les pieds, à dessein, depuis 6 ans. La voilà donc dans le TGV Atlantique en route pour une semaine dont elle ne sortira pas tout à fait indemne, entre aventures sexuelles et découvertes sur son passé. Elle va de rencontre en rencontre, séduisant les hommes sans jamais vraiment s’abandonner, qu’ils soient surfers ou pères célibataires :

Elle s’éloigna tout en ayant l’intuition de ce qui se passait dans son dos ; Maxime détaillait le mouvement de son corps, le balancement de ses hanches. Elle se demanda s’il regardait le galbe de ses mollets, s’il essayait de deviner quels sous-vêtements elle portait sous sa robe. Elle sentait ce cannibalisme optique de prédateur que même la présence de ces fils n’arrêtait pas.

Les papas, justement, sont présents tout au long du roman, comme un complexe d’œdipe sous-jacent permanent. Gabrielle doit affronter le sien dans sa demeure monumentale qui domine la baie, le château d’Ilbarritz, et confronter son regard, la mort de sa mère, les souvenirs de son adolescence et les raisons de son départ pour la capitale.  Mais c’est la dernière rencontre qu’elle fait, un matin, à moitié perdue dans la ville, qui va l’emporter plus loin que toutes les autres, mettant un point d’orgue à ce voyage initiatique dans la ville de son enfance.

Attention, Soaring Blue n’est pas qu’un roman érotique girly qu’on consomme l’été entre deux cocktails. Chloé Saffy réussit à nous prendre par la main pour nous faire (re)découvrir Biarritz et ses lieux emblématiques tout en nous plongeant dans la vie de personnages riches en émotions et en couleurs. On marche dans le sillage de Gabrielle, cette jeune femme qui a envie d’expériences fortes, mais qui a aussi appris à dire non. On s’excite avec elle, et on a envie de jouir tout comme elle, plaquée sur un mur au détour d’une ruelle, ou de partager un plateau de fruits de mer en terrasse en l’écoutant raconter sa vie. On a envie d’elle, envie d’être elle, au moins pour une nuit.

La fin du livre m’a cependant laissée curieusement insatisfaite : je n’avais qu’une hâte, c’était de lire la suite. Je voulais savoir ce qu’il adviendrait des personnages à la rentrée, ou dans 10 ans. Où en sera Gabrielle après ce voyage qui lui a tant révélé sur son passé et lui a donné les clés pour mieux appréhender son futur ? Est-ce qu’elle va revoir un des hommes croisés dans son voyage ? Où contraire les oublier et passer au suivant ? J’espère avoir la réponse un jour. En tout cas, je sais où j’irai l’été prochain moi. Avec toi ?

Soaring Blue, par Chloé Saffy aux éditions Atlantica ou dans vos librairies de qualité.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Porno Français