Les Défappeurs : non, le porno de Private n’est pas le premier avec une sex doll

Quand on s’intéresse comme nous au porno, de près, close-up en POV sur le X, on bout systématiquement quand on voit comment les médias mainstream traitent les infos sur ce milieu. Sur le Tag Parfait, vous avez pu lire nombre d’articles réagissant à un article racontant n’importe quoi ou qui n’a pas vérifié ses sources avant de publier. Me voilà bouillant à nouveau devant le soi-disant premier porno avec une real doll, ces poupées sextoys qui valent chers et avec lesquelles on peut baiser.

J’ai d’abord vu ça sur un site de buzz français titrant fièrement pour attirer le clic et alimenter sa régie pub : « Voilà enfin le premier porno avec des robots ». Quelle foutaise ! Ils parlaient succinctement de Dorian del Isla, le mec de Cassie, et de Sofia Curly qui jouent dans la scène. C’est un truc écrit à la va-vite, sans vérification ni aucune connaissance du sujet.

Puis, j’ai compris que la source provenait d’un article du Daily Star, un tabloïd britannique, daté du 1er septembre. Je commence à tousser. Private, célèbre production européenne, s’est acoquiné avec un bordel de sexdolls barcelonais pour faire cette scène inédite, selon eux. On avait déjà testé en février à Paris ce nouveau type de maison close, où pour quelque argent, vous pouvez faire l’amour au silicone doux et au toucher velours d’une poupée sexuelle.

Pour mon instinct de fappeur, tout cela était faux. Je sentais le coup de com’ gros comme la teub de Julio Gomez. Je mène l’enquête. Sur le site de Private, la date de mise en ligne est indiquée. Ce « porno du futur » est sorti le 13 juillet de cette année.

Il n’était pas besoin de chercher longtemps pour découvrir le pot aux roses. En effet, sur Le Bon Fap, j’avais publié une scène de Cam Soda avec une real doll dans notre célèbre rubrique What The Fap, où l’on s’étonne régulièrement de l’imagination débordante des créateurs de porn. JMac et Kelsie Monroe accueillaient dans leur foyer une jeune femme en plastique avec qui ils allaient faire un threesome d’enfer. Enfin, d’enfer, c’est pour le côté effrayant, je n’avais pas beaucoup apprécié.

Ce fap date du 1er mars 2018 et la scène est sur Pornhub depuis 6 mois. Pas de précision sur le site officiel de Camsoda quant à la date de sortie. Mais cela suffit à prouver que le porno de Private n’est absolument pas le premier au monde comme l’affirme le Daily Star.

Je pourrais vous parler du fait qu’ils utilisent le terme « sex robots » qui est complètement faux, vu que ces poupées sont inanimées et n’ont rien à voir avec des androïdes comme Sophia qui a une intelligence artificielle et communique avec les humains. Mais ce serait perdre du temps précieux.

Le journalisme d’investigation vient de remporter une nouvelle victoire face aux fake news et publi-rédactionnels qui ne disent pas leur nom. Merci Les Défappeurs !

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Les commentaires sont clos pour cet article.

Porno Français