Les gifs gay de la semaine #54

Une affaire d’été : la mer qui te baise par tous les trous, une raie qui ondule dans les rayons du soleil transperçant les eaux sombres, cigales surround, diabolo sperme ou bite à l’eau. Sueur, chaleur et, au bout du gland, la fraîcheur.

Un gif pour les aoutiens : train corail, branlette express, terminus crémeux. Le flare qui tape sur la fenêtre, le prépuce qui recouvre le gland rougeoyant au rythme de la respiration qui s’accélère. Quatre minutes pour arriver à destination avec le Tripotage Grande Vitesse : à vous de vous faire préférer le train.

Une eau translucide fendue par un étrange champignon sous-marin… Non, ce n’est pas un remake d’Abyss mais un nouveau remède à la canicule. Un béroé d’un autre genre s’agite dans un aquarium, scruté par nos yeux avides d’expériences hautement scientifiques. Bientôt ce sont des tentacules laiteux qui se dispersent dans ce Sealife pour adultes. Free Willy!

Watersport encore ! On plonge dans le grand bain et c’est pas pour faire des câlins à Tom Daley. Pas question de se carper la nouille, on joue plutôt dans la catégorie pataugeoire/bermuda. Et c’est parti pour un remake du grand bleu avec une claquette noire.

On continue d’avaler des fluides dans le jacuzzi avec la smash squad de Breed it raw : Fame, Krave, Knight et Armond Rizzo. Pas de petit pull marine mais un bandana fluo pour Rizzo qui tend son petit cul comme personne. À la queue leu leu, tout le monde s’éclate le fion, on tape le fond (d’la piscine), on boit la tasse tchin tchin et on se retrouve sous la pergola pour des plaisirs tout aussi mouillés.

On finit avec une grosse gâterie : Rowland Byass sous la caméra d’Antonio Da Silva et nos yeux médusés par tant de beauté. Ici les fruits et la pisse se boivent à pleine bouche, les bites et les troncs sont tendus vers le soleil, la peau et les agaves transpirent un jus épais et iridescent. Je pose ce gif et un coquillage sur ta serviette, tu les trouveras en revenant de ta baignade.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire