Porno Français

Les gifs gay de la semaine #52

À l’heure où tout le monde se pignole sur la Marseillaise, laissez-moi vous donnez de saines nourritures pour vos futures branlettes. Prépuce anulingus trique désertique jizz fist. Le seul sillon que j’ai envie d’abreuver c’est ton SIF bébé. 

Quand Sean Taylor croise deux minets sauvages dans le désert, il les chope au lasso et leur met des œillères de jute pour les plier à ses désirs. Attachés l’un à l’autre, les deux soumis encaissent coups de soleil et de badine. Après une session ballstretching et edging, Sean Taylor branle ses deux proies jusqu’à un orgasme tremblant.

Zack et Chase Acland transpirent le love dans cette vidéo aussi douce qu’une raie bien fournie. Matching tattoos en forme de cœur sur le pouce, piercings et toisons fauves là où il faut, nos deux pandas éclatants nous font entrer dans leur intimité. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ont un régime omnivore: bite, cul, bouche, tout y passe. On se met bien entre rouquins.

Kenny Host en prend plein la gueule dans cette vidéo qui tape au fond de la glotte. Ivan Gregory lui fait bouffer chaque centimètres de sa queue dans toutes les positions. On ne se lasse pas de voir Ivan se servir de Kenny comme d’un fleslight à qui on met bien cher. Mention spéciale à ces veines de bodybuilda qui me font tomber en pâmoison.

Quand Harlem débarque à Paris, ce n’est pas comme dans Sense8 pour filmer Montmartre ou ce plug géant qu’est la Tour Eiffel. Ici le seul cheese acceptable c’est du fromage de bite. Après s’être fait démonter la pomme d’adam et le cul, Harlem vire sa cuti. Et on n’est pas déçu par ce retournement de situation vu comment le minet au regard noir encaisse. Une baise crue et intense comme on les aime avec Harlem.

Race Cooper, Sylvain Lyk et Ale Tedesco sont dans un bateau. Le crisco tombe à l’eau. Qu’est-ce qui reste ? Une scène de fist où des culs affamés dévorent des bras jusqu’au coude. Pour commencer en douceur, Sylvain se fait cracher au fond du gosier. Après une mise en bouche, on passe aux choses sérieuses avec un fist profond et gluant. La chenille redémarre ensuite avec un petit train touristique où on oublie pas le guide. Pour finir, Sylvain rend la monnaie de leur pièce à Ale et Race qui hurlent leur bonheur anal à la face du monde. Leur philosophie? Viser la lune, toujours le poing levé.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire