Tumblr fait les frais de la censure en Corée du Sud

Si le Safe Mode et l’invisibilisation du contenu porno sur la plateforme Tumblr étaient déjà un coup dur pour tous les créateur·ices et travailleur·euses du sexe, aujourd’hui Verizon, la société américaine qui détient dorénavant Tumblr depuis le rachat de Yahoo!, a cédé à la pression et recule encore un peu plus pour mettre le porno à distance des écrans de ses utilisateurs.

C’est en effet une demande du gouvernement sud-coréen qui a réussi à faire ployer Tumblr. En septembre 2017, après une première demande, Tumblr avait résisté et refusé de censurer les contenus “adultes” sur la plateforme dans le pays, puisqu’ils n’avaient pas à appliquer des lois coréenne étant un site américain. Mais avec l’ampleur qu’a pris le mouvement de contestation concernant le spy cam porn et la galvanisation de la parole du #MeToo, Tumblr a finalement cédé. Le fait est qu’en mars 2018, après avoir refusé bec et ongle la censure demandée par l’Indonésie au sujet du contenu adulte, le site de blogging s’est vu privé d’accès dans ce pays.

En Corée du Sud, aucun utilisateur n’aura donc accès aux publications à caractères porno, ou contenant de la nudité… Cela aura un impact non seulement sur les créateurs et la liberté d’expression, mais aussi sur les travailleur·euses du sexe qui se servaient de la plateforme comme d’un média libre pour leurs activités.

Qu’une firme américaine à portée internationale se plie à la censure d’un pays est tout de même significatif et inquiétant. Après Google qui supprime l’application Blued de rencontre LGBTQ+ de son store en Indonésie, Tumblr craint aussi pour la communauté queer qui peuple les dashboards du monde entier, puisque la censure coréenne porte aussi sur les contenus LGBTQ+. Une nouvelle censure pend donc au nez de Verizon.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire