Les gifs de la semaine #250

Travail à 8 mains au bureau cette semaine, le taulier fume son abonnement Pornhub Premium pour créer ces gifs, Clément fait des jeux de mots en dessous, Lowiness prend des notes et Manon des sources, revenue de son périple autour du monde passe faire coucou. Beaucoup de sueur et de chaleur à la rédaction.

Ne me squirt pas, tout peut s’oublier, qui s’enfuit déjà. Oh non, ne me squirt pas. Malgré les directives de Jacques Branle, Karma Rx et Milana May n’en font vraiment qu’à leur tete. Pour Xander Porn, elles se laissent aller aux amours candides avec ce gif aux tonalités teen.

Riley Reid croque la vie à pleine bouche. La preuve avec ce jeu de boules de bon aloi shooté par les loustics de Porn Fidelity (ces boules appartiennent à Ryan Madison, au passage). On ne sait pas ce qui est le plus revigorant entre ce rimjob acharné (carrément hallucinant en version longue), ce fessier rebondi ou ce mouvement de poignée à la fois ferme et délicat. N’hésitez pas à nous le dire sur Twitter avec le hashtag #rileyreidcroquelavie.

Du côté de Men On Edge, on aime les bromance. La preuve avec ce coup de main entre amis…à l’envergure étonnamment christique. Un peu de Christ, mais surtout beaucoup de passion dans ce gif où il n’y a pas que les yeux qui sont bandés.

Nia Nacci est une oeuvre d’art. Quoi, vous ne me croyez pas ? Pourtant, cette jouissance en close up vaut toutes les extases de saintes exposées dans les galeries des musées. Un gros plan chic et choc, glossé et fardé, presque safe for work quand on y pense. Car Xander Porn sait capter cet instant fugace où la performeuse n’est pas si éloignée des icônes de la pop mainstream d’aujourd’hui. Gloire au face-porn.

« Purple rain, purple rain / I only wanted to see you / Bathing in the purple rain…« . Ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sur un gif qui suinte le spleen de Prince. Autant vous dire que cette branlette sous la douche signée Trish Collins m’a tout chafouiné : j’ignorais si je devais lentement siroter un verre de rouge en contemplant la pluie s’abattre sur mes fenêtres avec un air pensif ou bien me branler (tout simplement). Je vous laisse deviner ce qu’il en est advenu. Indice : cette énorme poitrine qui semble pleurer toutes les larmes de ses seins.

Image en une : Xander Porn (ils font très trucs chouettes d’ailleurs)

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire