Les gifs gay de la semaine #43

Promenons-nous dans les bois, on espère que le loup sera là… On est parti en mode rando, sac de dildos sur le dos. La face est du K2 du porno ne nous fait pas peur : bien moulé dans notre baudrier, on y va à coups de godes et de lube. Paré pour une ascension vertigineuse vers les cimes du plaisir, en solitaire ou encordé. Pour la descente, on privilégie un toboggan de lubrifiant et on atterrit dans un crash pad moelleux.

Troisième mi-temps solo dans les vestiaires. Un bel éphèbe la joue perso à travers son lycra puis nous dévoile son six pack. Et quand l’entraîneur lui demande de muscler son jeu, il a plus d’un sextoy dans son casier. Pour la biscotte, on repassera puisque notre sportif n’a pas vraiment l’esprit d’équipe.

Un matin comme un autre à Porncity : un colosse poilu se réveille à côté d’une boule de muscle blonde. Inévitablement, post-douche, des trucs se trament sous le peignoir. Adam Champ essaie de résister aux coups de langue de Darius Ferdynand et file se rhabiller. Mais se prendre une veste n’est pas vraiment du goût de Darius : il s’attaque à la braguette d’Adam qui tente vainement de prendre son café. Finalement, Darius se fait bien assaisonner pour le petit déjeuner : sugar and cream bébé!

3615 qui n’en veut : Austin Wilde se chope Dominic Santos et tout le monde en redemande. Quand y en a pour deux, y en a pour trois : moi moi moi ! Dominic partage sa tige avec Austin et on est un peu jaloux de l’autre côté de l’écran. Bouffage du cul et des yeux, limage en règle et ça se finit par un câlin au sperme : allez, fais croquer!

Question métaphysique : y a-t-il une vie après l’orgasme? Dans le porngame, c’est pas toujours évident mais cette petite séance de branlette sur serviette nous prouve le contraire. Attaché, cagoulé, branlé, Mister Mystère ne se fait pas prier quand il s’agit de rempiler : double climax puis post-orgasm torture. A ce rythme là, c’est clair que les draps s’en souviennent…

Il était une fois un petit chaperon qui prenait tranquillement le soleil dans son short coquelicot. Excité par ce bout de tissu rouge, un gros loup vicelard rôde avec sa caméra. Pas farouche, le minet se laisse mater. De tripotage en bavardage, nos deux compères se tirent la chevillette. Ils vécurent heureux et eurent beaucoup de petits cochons…

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire