L’impératrice se la joue espionne sexy dans MATAHARI

L’impératrice se la joue Mata Hari dans un dernier clip sensuel et sulfureux comme du S.A.S – en plus majestueux et chic. Des sonorités qui étourdissent comme une fièvre hivernale.

Au Tag, on cajole les coquineries classy de L’impératrice. L’instigatrice d’un Sultan des îles déjà savoureusement désuet poursuit dans la veine « pastiche de séries B » avec une nouvelle friandise kitsch : Matahari. Mais si, vous savez, Mata Hari, « la Danseuse rouge », cette espionne amoureuse et danseuse exotique qui chavirait les coeurs et fut finalement exécutée pour avoir servi les services de renseignements allemands. La professionnelle aux deux visages ne cessât depuis d’obséder l’inconscient populaire, et avant tout l’imaginaire érotique. Greta Garbo, Jeanne Moreau et Sylvia Kristel (excusez du peu) l’ont incarné à l’écran. C’est aujourd’hui L’impératrice qui la fantasme, avec ce récit d’espionnage à l’écrin très seventies qui caresse l’indécence du doigt à coups de métaphores  sexy…jusqu’à son climax ébouriffant.

On apprécie cette élégance diffuse qui façonne tout le style (rosâtre) de la chanteuse. Ces airs lancinants et groovy à souhait, ces effets flashy et flous, qui nous font frissonner à coups d’icône vamp et d’atmosphère vaporeuse. Pornophonique as fuck.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire