Quoi de neuf dans le porn ? Édition spéciale AVN Awards 2018

La semaine dernière, le porno se distribuait des prix aux Xbiz Awards sur fond de polémique. Cette semaine, la vraie distribution de récompenses avait lieu à Las Vegas : plus de monde, plus de fête, plus de fesses et aussi l’AEE, le salon où tous les studios présentent leurs actrices favorites pour des séances de dédicaces réservées aux fans. Un bon moyen de dealer du DVD en 2018.

On a vu beaucoup de sourire, beaucoup d’amour, mais aussi des tensions entre l’émergence des indé et de la cam (dont les plateformes ManyVids et MyFreeCams sont partenaires de l’événement). Le seum se distille au Hard Rock Café et se boit avec des glaçons.

___________________________

Avant les belles tenues et la cérémonie de récompenses, il y a l’expo, AEE pour Adult Entertainment Expo. Quelques jours de travail pour les actrices et acteurs sur les stands des productions. C’est un moment pour vendre du merch, des DVDs, des photos. Toutes les filles ne sont pas forcément payées pour être là. Celles qui n’ont pas les honneurs des stands (booth) les plus populaires doivent dégager certains revenus pour amortir leur présence, le maquillage, la coiffure, les tenues, etc. Et par-dessus tout ça, être sympathiques avec les fans qui n’ont pas forcément toujours une notion évidente du consentement pour les baisers et les contacts physiques. Bref, c’est du sport et elles le font bien. La plupart reçoivent quand même beaucoup d’amour durant le salon.

Un hommage à base de t-shirts a été rendu à la regrettée August Ames, dont la mort a vraiment traumatisé l’industrie.

Molly Steward est sensationnelle et sa tenue aussi.

I look best naked, so I got a dress that portrayed that well.

A post shared by Molly Stewart (@themollystewart) on

L’AEE, c’est avant tout des rencontres.

L’Internet des kiffeurs de faciales vient d’exploser avec cette photo réunissant la reine du cumshot Mariah Leonne à gauche et la reine du bukkake amateur Cloe Palmer à droite. Formidable duo qu’on adorerait voir en vidéo.

Post Malone est passé dire bonjour. Cela m’a permis de savoir qu’il existait, grosse star du cloud rap de ce que j’en ai compris. Il avait l’air content d’être là (et par content, je veux dire un peu bourré).

Tout le monde était heureux de voir ce gars.

Des rencontres et encore des rencontres de fessiers ce salon.

On en profite pour bouffer des culs aussi. Sacrée zumba ce truc.

Il faudrait que j’achète la scène de Chanel Santini avec Cameron Canela. Ça a l’air d’être le feu.

Comme à son habitude, énorme présence de Greg Lansky sur les réseaux (je ne vais pas m’en plaindre). Il a profité du salon pour annoncer la Vixen Angel de l’année. Grosse surprise, c’est Tori Black.

On a vu Cléa Gaultier, la Française, avec Tori.

With the beautiful @misstoriblack

A post shared by cléa (@clea_gaultier) on

Quoi de mieux que se faire latter les couilles par sa porn star préférée ? Adriana Chechik a réalisé le rêve de mal de ses fans.

On pouvait aussi pour quelques menues compensations pécuniaires satisfaire ses penchants fétichistes.

Certains ont pu tester la VR en collant des doigts virtuels. Belle expérience !

Some good finger action with @leapmotion at the #camasutravr booth AVN.

A post shared by Camasutra VR (@camasutravr) on

On a vu la reine des indépendantes recevoir les hommages de la future reine.

La fine équipe des Pornhub Models.

MindGeek est partout décidément. Ils avaient même un stand pour tous leurs studios.

Rocco était là pour faire la promo d’un nouveau sextoy. Il a fait pas mal de photo du coup.

Nos chers performeurs et nos chères performeuses se donnent du mal sur le salon, mais ils bossent aussi en dehors. Ça a beaucoup tourné pendant ces quelques jours. Content trade ma gueule !

___________________________

Le tapis rouge est un moment pour briller. Il paraît que la queue était longue (CMB) et qu’elle a suscité pas mal d’acrimonie chez les participants.

Asa Akira porte une robe simple et moulante avec un collage de sa personne en plein travail.

Elle avait le string coordonné.

Angela White co-présente la soirée (avec Harlie Lotts, cam model), elle porte une robe blanche très fendue et un make up très accentué sur le regard.

Kira Noir a osé la dentelle avec un serre-taille noir qui nous rappelle son goût prononcé pour le BDSM.

Julia Ann arbore un message sans ambiguïté : sois humble ou reste humble. Subtweet puissant. La reine des MILFs est accompagnée par la reine des grannies, Nina Hartley.

Abella Danger rend hommage à Britney Spears avec cette combi faussement transparente comme dans Toxic.

Karlee Grey ose aussi la transparence avec une combi résille à grosses mailles. Magnifique.

Jenny Blighe va à la plage dirait-on ! Elle porte une robe d’été, certes elle fait soirée, mais pour aller dans une discothèque en plein air à Palavas-les-Flots.

Le fendu est à la mode cette année. Romi Rain le double pour nous épater.

Ginger Banks est toute sage et toute gentille.

La classe internationale pour The Small Hands. Joanna Angel est pas mal aussi.

Smoking tout en sobriété pour Markus Dupree et costume trois-pièces pour le superbe Jean Val Jean.

@avn 2018 @emmanueldelcour 👊🏻

A post shared by Алексей Маетный🇷🇺 (@themarkusdupree) on

Natalia Starr a opté pour une robe très épurée, avec un rideau intime qui me fait penser aux rideaux à perle.

Un beau couple formé par Mark Dupree et Bridgette B.

Tutu et top bondage assez kitsch pour Riley Reid. Je n’en suis pas fan.

Dillion Harper a privilégié la coiffure pour nous épater.

La reine du rimjob sur Snapchat est venue se montrer sur le tapis rouge, même si elle ne fait pas partie du milieu X ou cam. Une robe bijou qui épatera sans aucun doute les habitués du club libertin de votre bled.

Le couple du moment, les Brangelina du porn : Charlotte Sartre et Lance Hart. Pourquoi est-il habillé en stripteaseur costumé en flic ?

Autre couple ultra mignon : Sara Luvv et Bree Mills.

Dans un style différent, mais tout aussi élégant, Nikki Hearts et Leigh Raven représentent l’amour au travail parfaitement.

Le daron de Chanel Santini est venu encourager sa fille. Un papa plein d’amour et un tailleur pantalon blanc exquis.

L’indé alternatif était là aussi avec Arabelle Raphael et Mickey Mod.

Pour rester dans les proches de Kink, le couple Maîtresse Madeline et Will Havoc est aussi très beau.

Je n’oublie pas Mercy West et Tony Orlando.

Nadia Nabakova a évité le lourd cérémoniel du tapis rouge. Elle est pépouze en train de manger des cornichons frits. Des cornichons frits ! Je ne savais pas qu’une telle chose existait. Mon seul but dans la vie sera désormais d’en goûter. Je vous tiens au courant.

___________________________

La cérémonie s’est déroulée normalement. Il n’y a pas eu de bagarre à ce que j’ai compris. Le moment émouvant nous a été offert par Kevin Moore, le mari d’August Ames. Il est monté sur scène grâce à Greg Lansky qui a laissé tomber son discours de remerciement pour lui donner la parole. Y a beau geste, comme on dit. Moore insiste pour mettre en avant les performeurs et performeuses et rappeler que la bienveillance est essentielle dans ce monde. Et j’ai cru comprendre qu’il va lancer le August Project pour porter assistance aux personnes du milieu.

Catjira a remporté le prix de la camgirl en cosplay de l’année (c’est un prix du public). Plutôt spécifique comme prix. Comme si ça avait été fait exprès pour elle.

Elle rend ses parents fiers en plus. Mais qui ne le serait pas ? Elle est merveilleuse.

Angela White est la reine de la soirée. Avec 14 récompenses, elle est en veine. Elle co-présentait la soirée, elle a ainsi économisé pas mal de pas pour venir chercher ses trophées en talons hauts. Bien joué ! Je pense que l’année prochaine elle va sponsoriser l’événement.

Tommy Pistol, l’incroyable interprète du Steven Seagal XXX, a reçu son award de meilleur acteur. C’est mérité.

Bree Mills a encore pas mal ramassé.

Lana Rhoades et Markus Dupree ont gagné la best anal. C’est un prix de valeur dans cette industrie.

Jenny Blighe, qui avait tourné sa première scène dans le mainstream en 2017, a remporté le prix de l’étoile indé. Les stats sur Pornhub ne disent pas le contraire.

Trenchcoatx, le studio de Kayden Kross a remporté 3 awards.

Adriana Chechik et Aubrey Kate ont remporté la scène transgenre de l’année.

Et aussi, la meilleure comédie est signée Burning Angel.

Le « director » de l’année est Greg Lansky (encore).

Le performeur 2017 est Markus Dupree.

La meilleure actrice est Sara Luvv.

Et la meilleure starlette : Jill Kassidy (je crois que c’est la meuf de Jules Jordan, le pape du X).

Tous les résultats n’ont pas été tweetés, alors je vais vous faire une petite liste. Justice League XXX a eu la meilleure direction artistique, le meilleur maquillage et plein d’autres prix. Le meilleur gonzo est celui de Manuel Ferrara : Manuel’s Fucking POV 7. Le meilleur threesome MMF est un Blacked avec Kendra Sunderland et le meilleur MFF est un Vixen avec Riley Reid et Megan Rain.

Dans les prix du public, il y a Alexis Texas : meilleur bouli (comme tous les ans) ; Angela White : meilleurs boobs (l’année dernière c’était August Ames) ; Chanel Santini : meilleure actrice trans ; Kati3Kat : meilleure camgirl.

Le reste des gagnants est dans la liste AVN.

J’ai été assez choqué de ne pas voir Jordi « El Niño » Polla récompensé.

La cérémonie s’est terminée avec Lil Wayne sur scène. Un moment qui a eu l’air d’être apprécié.

___________________________

Au final, ces AVN Awards auront laissé le goût du tabac froid dans la bouche de quelques personnes.

Et en plus, avec tous les tournages qui ont eu lieu, il y a pas mal de boulot pour les jours et semaines qui arrivent. Courage !

Ah, j’oubliais ! Ce qui se passe dans les toilettes de Vegas reste dans les toilettes. Ne soûlez pas avec vos câlins !

Lee Roy Myers, le local de l’étape, a préféré dîner avec son équipe et ses amis, plutôt que de lâcher je ne sais combien de dollars pour avoir une table à la cérémonie.

En projet aussi pour améliorer ce beau petit monde. Faire travailler davantage les modèles « lourdement tatoués », comme dit Leigh Raven.

Arrêter de jouer la concurrence avec les filles de la cam et de l’indé. Elles ont déjà gagné de toute façon.

Et pareil pour les petites nouvelles. Pas la peine de les bolosser, ça rend triste.

En tout cas, à chaque tweet, on voit de la bienveillance entre actrices, performeuses et gens du milieu. Les compliments débordent, les attentions sont nombreuses. Carolina Sweets était un peu désespérée. Je vous invite à cliquer pour lire les messages bienveillants sous son tweet.

Et Connor Habib le dit si bien : assumer votre connaissance et votre respect du monde pornographique et des travailleur·ses du sexe en général. Avec vos amis, votre oncle relou, votre tante bigote et votre courtier en bitcoins, parlez en leur faveur. Si vous lisez les Quoi de neuf, vous saurez quoi leur dire.

___________________________

Dernier conseil : l’année prochaine, évitez de twerker trop puissamment, ça risque de mal finir !

Photo de une : Sara Luvv et Bree Mills par Gustavo Turner.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire