Sexe et gaming, le Game Job s’immerge dans le porn

Manette de Play’ en main, il attend celle qui viendra caresser son bas ventre, y glisser sa langue – et plus si affinités. Mais la partie se poursuit, le joueur est tendax, tandis que la « chose » se fait. On ne se lasse pas de ce schéma coquin au potentiel inépuisable. Les tubes porno regorgent de vidéos où gaming et sexe s’enlacent et s’énamourent. Pourquoi ?

« Une compétition sexuelle »

Sur Pornhub s’ouvre la boîte de Pandore : « Hot Girlfriend Sucks Her Boyfriend Even If He Just Wants To Play Video », « Blowing Boyfriend While He Plays Computer Games », « Girlfriend gives blowjob to boyfriend while he plays game »…Notre Camille Crimson d’amour – proclamée reine de la fellation – contente son petit ami de l’époque, stoïque, manette en mains, la lenteur de l’acte contrastant avec le rythme effréné du jeu. On flashe sur cette vidéo très caractéristique de Wildest Dreams, où Monsieur, froc baissé, geeke sur League of Legends tandis que Madame poursuit ses mouvements de va et vient langoureux et irrésistibles. Jusqu’où tiendra-t-il ? Quand lâchera-t-il ce foutu clavier ? Cette chère Lelu Love, elle, enrichit le concept en chevauchant son compagnon durant sa pause gaming.

Le schéma de la petite gâterie en plein instant gaming joue sur différents niveaux. La dimension home video déjà – la situation quotidienne du gars qui joue devant sa télé. Sur cette tranche de réel se pose la transgression : la petite amie épice la situation pendant que monsieur s’acharne sur sa manette. Arrive la tension entre la résistance mentale du petit ami concentré et la prise en mains active de sa partenaire. Bientôt, l’excitation l’emporte sur le reste. Tout cela a un nom, à en croire l’Urban Dictionary : le Game Job. Comme nous l’explique l’article de Kotaku, exciter son partenaire pendant qu’il joue aux jeux vidéo « devient vite un jeu à part entière« . « Tester » son petit ami pendant qu’il se lâche Guitar Hero niveau Difficile revient, décrit l’article, à instaurer « une compétition sexuelle« , coopérative et hardcore. Tout se joue sur l’apparente semi-passivité du mec, de moins en moins contenue – cette attente insoutenable jusqu’au climax – explosif.

« Un jeu sexuel un peu potache »

« L’excitation ressentie à l’idée de faire deux choses plaisantes en simultané » est la raison d’être du Game Job, nous explique Kotaku. « Cela devient rarement une expérience orgasmique, on est plus dans le domaine du jeu sexuel potache (goofy sex play) » tient à préciser un gamer dans le même article, comme si l’éjaculation était un Game Over. Mais le défi a ses limites. « Ce n’est pas aussi cool que ça en a l’air, car l’une des deux choses cesse fatalement de marcher à un moment donné : vous devez posez la manette, ou bien arrêter la fellation » déplore une petite amie forcément déçue. « Au lieu que cela rende les deux choses meilleures encore, cela les rend pires parfois : je n’étais pas assez bon au jeu et pas suffisamment concentré pour profiter du reste » conclue un interlocuteur. La vérité, c’est que ce fantasme n’est jamais aussi réussi que lorsqu’il investi la culture pornographique. Lorsqu’étendue et mise en scène, l’excitation du protagoniste devient la nôtre.

Car sur les tubes, ce tag, qui est avant tout un grand moment de teasing érotique, n’est pas si clos. Il inclue toutes les variations possibles et fertilise notre imagination. On le retrouve en version cunnilingus, facesitting ou doggystyle – du côté de TeamSkeet, Cock Ninja Studios ou Miss Banana par exemple. Les rapports de force s’y inversent. Là, c’est l’indifférence royale de la demoiselle, scotchée sur son jeu, qui vient porter atteinte à l’orgueil du monsieur. Regardez par exemple cette performance de Daisy Dabbs, qui se la joue gameuse en tenue d’Ève, et fait sauvagement l’amour tout en s’échinant à terminer cette fichue partie ! Loin d’être frustrante, la séquence est torride et ludique. Les vidéos de BFFS, véritables hits aux plusieurs millions de vues, magnifient ce concept. Trois copines (best friends forever) jouent allongées sur le lit tandis que le pauvre gars derrière vient les perturber l’une après l’autre. Les filles sont au premier plan, le jeu vidéo n’apparaît pas à l’image. Chacune essaie de retenir son excitation le plus longtemps possible. Jouer ou jouir, il faut choisir. Tout est là.

Retenons enfin l’une des meilleures vidéos de notre chouchoute Sexy Saffron. La reine du blowjob gâte son copain pendant qu’il s’éclate sur GTA V. On s’en doute, il galère de plus en plus à manœuvrer sa bécane. Incarnation d’un tag parfait, celui de la nerdy girl (culture geek assumée, cosplay, lunettes au nez), Saffron utilise le Game Job pour tordre le bras aux préjugés. Halte aux clichés sur pattes qui encombrent l’imaginaire populaire (misère ou obsession sexuelle des nerds, cliché du « puceau » balourd des films pour ados), l’amatrice insiste sur la complicité énamourée qui la lie à son jules et le plaisir fulgurant qui émane de l’inattendu. C’est Madame la geekette qui porte la culotte, et ça fait un bien fou.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire