Test du vibro Rabbit Trigger de Adrien Lastic : Pull the trigger

C’est encore avec un petit sourire sur les lèvres et le cerveau embrumé que je commence l’article. Non, je n’ai pas goûté au lubrifiant Foria, je viens seulement de sortir de mon lit avec le vibro Rabbit Trigger de Adrien Lastic, l’amant en plastique meilleur que le meilleur de tes sextoys. Tout doux sous les doigts, le lapin à la gâchette a clairement conquis mon coeur. Venez que je vous raconte tout ça.  

La boîte de Pandore

Mercredi. 14h. Je rentre chez moi et un petit mot du facteur me précise qu’un colis m’attend à 10 minutes d’ici. Ni une, ni deux je cours vers mon tout premier cadeau en cette année 2018. Colis sous le bras certifié du scotch de la marque Adrien Lastic, je gambade fièrement dans les rues rennaises en fantasmant sur les prouesses de ce nouveau joujou. Une fois à la maison, j’ouvre la boite de Pandore. A la fois sobre et délicat, le coffret s’ouvre comme une boîte à bijoux. Autant dire que le packaging nous donne déjà quelques indices sur ce qu’il transporte.

Viennent maintenant les questions plus pratiques. Que nous propose ce sextoy ? On peut aisément constater que l’objet se porte bien en main et offre un panel complet pour répondre à nos attentes. Il y a tout d’abord la zone entièrement dédiée au clitoris avec la petite virgule puis la tête du sextoy, nervurée, courbée et de plus en plus épaisse pour assouvir les plaisirs vaginaux. Mais ce « Rabbit » tient son originalité dans ses mouvements. En effet, les mouvements d’oscillation ou plutôt son système de « pincement » fait sa petite renommée. J’actionne donc les boutons qui s’illuminent d’une lumière bleue sous mes doigts pour voir ce que Trigger a dans le ventre. C’est là que tout devient magie.

Avec ce sextoy, Adrien Lastic joue clairement la carte de l’innovation en nous soumettant différentes fonctionnalités et puissances. Ainsi, Trigger comporte sept systèmes de vibration pour le clitoris et autant pour la partie vaginale. Chaque rythme est différent et l’intensité s’en va crescendo à mesure que les clics s’accumulent. Mais ce n’est pas tout ! La principale innovation réside dans le double mouvement que l’on peut obtenir en appuyant sur la dernière touche (il existe deux modes d’oscillation). En somme, le sextoy comporte trois moteurs indépendants permettant ainsi de varier les plaisirs à l’infini.

Pull the trigger

Autant dire qu’au moment où j’ai découvert cette option mon sang n’a fait qu’un tour. J’ai sautillé gaiement vers mon lit pour n’en sortir que 20 minutes plus tard. Chauffée à bloc, mon pouls s’accélère à mesure où je fais vibrer le sextoy, tout d’abord dans ma paume puis sur mon sexe. Le jouet affichant une longueur de plus de vingt centimètres et une largeur de quatre centimètres, je conseille d’opter pour un système de lubrification naturel ou artificiel, histoire qu’il coulisse bien. Une fois bien au chaud entre mes cuisses, je commence à tester tous les modes de vibration. Ça va du simple vrombissement au pic d’accélération, en passant par de légers flots. Idem pour les vibrations clitoridiennes. J’opte pour une vibration classique mais très puissante me permettant de monter en tension. Je sens mes joues se gorger de sang, mon ventre frémir et ma respiration s’accélérer. Je suis sur la bonne voie. C’est à ce moment là que je décide d’essayer les deux modes d’oscillation. Et là, BAM ! Une vraie découverte.

Parfaitement confiné dans mon antre, le sextoy ne bouge pas d’un poil, me permet de lâcher prise et de laisser Trigger faire son petit bonhomme de chemin. Comme on peut le constater sur la vidéo, il ne s’agit pas réellement d’un mouvement de va et vient mais plutôt d’une rotation légèrement pincée, qui vient titiller la fine paroi intérieure proche de la vessie (et celle en contact avec le clitoris). Je reprends rapidement le sextoy en main tant les mouvements d’aller-retour digne d’une pénétration classique manquent de me faire jouir. Pour dire vrai, il a suffit de quelques mouvements manuels et du combo des vibrations pour me faire tourner de plaisir sur mes draps et me mordre les lèvres. La montée était tellement succulente et les options de vibration et d’oscillation tellement diverses que je me suis donnée un deuxième orgasme, quelques minutes plus tard, avec un mode plus saccadé.

Après avoir retrouvé un rythme cardiaque normal, c’est avec joie que je vous fais part de mon expérience globalement positive du vibro Rabbit Trigger. Malgré le manque de réel mouvement butoir, la tenue de l’objet ainsi que toutes ses options vibratoires font de moi une femme comblée. L’innovation de cet objet fera le bonheur de beaucoup d’entre nous, c’est une certitude !

Le vibro Rabbit Trigger de Adrien Lastic est en ce moment en solde à 61,53 € (au lieu de 87,90 €) sur notre boutique.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire