Porno Français

L’année 2017 de Pornhub

Comme chaque année, le site Pornhub dévoile son année à travers ses données. Un très long billet posté sur leur blog consacré au big data, gorgé de chiffres et d’infographies pour les fans du genre. L’année 2017 a été une nouvelle fois monstrueuse pour eux avec 28,5 milliards de visites, soit 81 millions de visites par jour, ce qui les place à la 35e place des sites les plus visités au monde (d’après l’outil Alexa). On vous avait déjà parlé des chiffres de l’année 2016, peu de choses ont vraiment changé en 2017, si ce n’est la progression de certaines niches. Première info inutile : si le site continue à progresser, on remarque que leur bilan cette année ne fait que 47 673 signes, alors que l’année dernière on était sur un robuste 54 674 signes, il va falloir se reprendre un peu les gars.

Les tendances

En 2017, les femmes sont à l’honneur. Stratégie de marque ou vrai engouement du public féminin, la catégorie « Porn for women » augmente sensiblement de 1400 %. Dans cette catégorie du site, les vidéos sélectionnées sont celles qui semblent plaire aux femmes (d’après les vidéos vues et favorisées sur le site). On remarque par contre qu’il est assez difficile de faire une différence entre cette catégorie et le reste du site : le contenu reste varié, passant sans broncher de scènes lesbiennes, à du hentai, POV, contenu amateur ou BDSM. Est-ce que les femmes ont une consommation différente des hommes ? Est-ce que Pornhub arrive vraiment à bien identifier le trafic féminin ou se fait-il berner par les infos transmises au site (via les comptes enregistrés) ? Ou bien les femmes se satisfont-elles du contenu disponible qui ne leur est pas spécialement dédié ? Mystère.

Autre tendance de fond, la frontière entre mainstream et porno qui tend à disparaitre. D’après le site, les Fidget Spinner, l’ASMR, le format 1080p et la série animée Rick & Morty font partie des recherches qui définissent 2017. Ce n’est pas vraiment une nouvelle mais le fappeur est une personne comme une autre qui suit la tendance, aime rire et n’a pas forcément besoin de porno hardcore pour prendre son pied. D’ailleurs, que ce soit en terme de contenu ou d’usage, Pornhub tend de plus en plus à ressembler à Youtube et ce n’est pas le Pornhub Game naissant qui viendra nous dire le contraire. Le site ne communique malheureusement pas sur ces chiffres spécifiques au programme « Model Payment », on espère que ce sera le cas prochainement sur leur blog.

Cette porosité entre le monde porno et le monde mainstream se retrouve une nouvelle fois avec la belle place de Kim Kardashian dans le top 5 des actrices porno les plus recherchées. On rappellera quand même qu’avec une seule sextape connue à son actif, Kim n’est pas vraiment ce qu’on appelle une porn star mais sa popularité suffit à créer la curiosité depuis plus de 10 ans (qui est satisfaite par la diffusion officielle d’une partie de la sextape sur la chaine de Vivid). On retrouve aussi cette tendance à chercher des personnalités dans Pornhub avec les pics de trafic remarqués quand une célébrité fait parler d’elle. C’est le cas de Selena Gomez qui continue à nourrir les fantasmes mais aussi les youtubeurs et les reines du social media option nude comme Lena The Plug, Sssniperwolf ou Celestia Vega.

Hentai & 3D

Le hentai fait une percée significative dans les tags les plus recherchés, 2e derrière l’indéboulonnable lesbian et se retrouve en 4e place des catégories les plus visitées. Si on retrouve cette demande particulièrement au Japon, on remarque aussi que sa popularité inonde le reste du monde comme par exemple au Brésil, aux Etats-Unis ou en Allemagne.

Le hentai n’est pas le seul contenu animé à susciter l’envie, les vidéos 3D et SFM font aussi une percée significative avec une mention spéciale pour les parodies de jeux vidéo ainsi que les cosplay des personnages des jeux les plus recherchés : Overwatch, Pokemon, Tomb Raider et Mortal Kombat. Une tendance que le Dr. Laurie analyse comme la volonté du public de s’évader de la réalité et à mettre en parallèle de l’explosion des recherches de porn en réalité virtuelle.

La France

Plus près de chez nous et à l’image des autres pays non anglophones, on continue à fapper local. Les françaises / french / maman française / beurette / étudiante française / french milf et french amateur se placent dans le top 10 des recherches. Rien de très nouveau, juste le signal que le porno français a encore de l’avenir (mais peut-être pas dans le payant, malheureusement). Pornhub nous indique aussi que les Français préfèrent plus l’anal qu’ailleurs (c’est aussi un constat que nous faisons dans la production porno française où la sodomie semble un passage obligatoire).

Côté actrices porno, c’est Clara Morgane, Vic Alouqua et Katsuni qui attirent le plus les Français·es. Clara Morgane étant le symbole de la girl next door à la française par excellence et Vic une continuité logique dans cette représentation, ce n’est pas curieux de les voir à cette place. Katsuni demeure la dernière grande actrice dans la mémoire des français, bien qu’elle ne soit plus active depuis longtemps. Les années passent et aucune actrice porno française ne semble arriver à détrôner les stars du début des années 2000. C’est à peu près le même constat dans le reste du monde, avec Lisa Ann et Kim Kardashian toujours bien placées, si ce n’est que l’actrice numéro un est devenue Riley Reid.

Pour le reste, on remarque que la milf et la cougar françaises sont en forte augmentation. Ce n’est pas l’âge moyen des visiteurs qui peut l’expliquer (en stagnation à 35 ans) mais sans doute le puissant imaginaire porno qui se dégage de ces tags. C’est aussi un constat au niveau mondial, la catégorie gagne 2 places. Ce n’est pas au Bon Fap qu’on dirait le contraire ; la vérité est dans la milf.

La communication avant tout

Il ne faut pas se leurrer, si Pornhub publie ces infos c’est avant tout pour qu’elles soient reprises dans le plus de médias possible. Cette stratégie de communication n’est pas nouvelle, mais elle tend à être de plus en plus à se « mainstreamiser ». Les termes non porno sont de plus en plus à l’honneur sur les tubes porno mais ces derniers jouent aussi de plus en plus sur un terrain non porno. La preuve en est avec les statistiques autour des évènements traditionnels comme les jours fériés, les vacances, les évènements sportifs et même… l’éclipse de Lune d’août 2017 et ses variations sur le trafic du site.

A travers ces nombreuses analyses, Pornhub amène insidieusement un constat : le porno est partout et tout le monde va sur leur site, sauf de temps en temps quand les gens n’ont pas le temps de se masturber : quand ils sont en famille, dehors ou devant la télé. Ces statistiques n’apportent pas en soi d’informations capitales, mais elles montrent au public que Pornhub est partout et qu’il est devenu synonyme de porno, tout comme Youtube est devenu incontournable pour la vidéo mainstream.

Si vous avez le courage, vous pouvez décortiquer ces données en entier, elles sont commentées par le Docteur Laurie, sexothérapeute et responsable de la verticale médicale du site, le fameux Pornhub Sexual Wellness Center, une autre stratégie de mainstreamisation de Pornhub auprès du grand public.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire