Le Bon Fap

Quoi de neuf dans le porn ? #47

Issu de là où les fappeurs se déguisent en daddy, l’écran de mon ordi et mon historique m’ont vu grandir. Cette intro inspirée de Vréel 3, album du masqué Kekra (dissimulation inspirée probablement du porno amateur) pour vous dire qu’on évolue quand on mate du cul en mp4. J’ai commencé jeune sur papier glacé avec cette tendresse pour les filles lisses et retouchées. Puis, Internet est arrivé et j’ai passé mon temps à explorer la nudité en libre accès. Je montais graduellement dans les vices qu’on retrouvait sous forme de tags. Je découvrais au fur et à mesure les choses les plus douces jusqu’aux pratiques les plus dures, étape par étape. J’ai eu la chance de ne pas tomber directement sur les triples pénétrations. J’ai évolué sans précipitation du solo au pissing.

En grandissant, je me suis intéressé aux gens que je voyais, au milieu qui produisait ce divertissement pour onanistes. J’étais plein d’admiration pour ces femmes qui se jetaient dans cette voie tabou et hypocritement dévalorisée par la société. Peu importe ce qui les menait là, je les trouvais courageuses de s’affirmer ainsi. Puis, j’ai compris qu’elles ne faisaient que ce dont elles avaient envie et que la société devait changer de vision à leur encontre.

___________________________

Bon, nous voilà bien. Comme au royaume britannique, notre gouvernement commence à s’intéresser au porno. Rassurez-vous, ce n’est pas pour en dire du bien et lutter contre les stigmas collant aux gens du milieu ou pour combattre le tabou sur la masturbation et la sexualité en général. Non, Emmanuel Macron nous fait un beau raccourci dans un tweet.

La fin du tweet a fait polémique, car la femme comme objet d’humiliation à cause du porno, c’est oublier que la société entière à un souci avec les femmes et que dans les entreprises elles sont aussi humiliées, dans la rue harcelées trop souvent et agressées dans n’importe quel milieu.

Une chose importante : parlons du porno. Libérons la parole pour montrer que ce n’est pas grave, que les acteurs et actrices exercent un métier et que si la société ne les mettait pas au ban, ils pourraient travailler dans de meilleures conditions et éviter les dérives qui peuvent exister chez certaines productions.

En réaction à l’énormité écrite par les équipes de Macron, tout le monde a proposé au père de la Fap-up Nation de discuter un peu de ce genre cinématographique. Nous évidemment.

Mais aussi Manuel Ferrara, lui qui connaît maintenant le monde des jeux vidéo qui souffrent aussi de ce style de raccourci.

Même Raphaël Carlier, Youtubeur et créateur de rire sur Internet, qui pourtant n’appartient pas au milieu, mais s’est toujours montré un inconditionnel du X, lui a proposé son aide.

L’agenda du Président va être rempli dans les semaines à venir. Et rappelez-vous que durant sa campagne, il était le candidat du porno.

En Grande-Bretagne, ils sont plus avancés dans la lutte contre le porno sur Internet et son accès aux plus jeunes. Ils mettent en place un système de vérification d’âge en donnant sa véritable identité. Et l’entreprise qui gèrera ces données serait MindGeek (anciennement Manwin), la multinationale derrière la plupart des tubes et sites pornos américains.

___________________________

Donc, James Deen, Lily Cade et Ron Jeremy ne seront pas invités ?

Et ça tombe bien, Mia Li rappelle rapidement le concept de consentement. Si vous ne comprenez pas l’anglais, il s’agit pour le porno de déterminer ce que les partenaires à l’écran ont le droit de se faire et les limites à ne pas franchir. Ce type de consentement peut bouger au cours de la scène et une chose qui avait été validée en amont peut très bien ne plus convenir durant la séance et par un mot ou un signe, il faut arrêter.

Le daddy en chef, Bryan Gozzling, lâche un couplet assez long sur les travailleurs du sexe et leur humanité.

I started this whole thing from my kitchen table. I used to deliver produce, move furniture, clean restaurants at night. I had a vision and felt that I could achieve it so I took all the steps necessary and got to work. Whatever your feelings are about porn, understand that it is made by real people. You may objectify them or hate them or feel disgusted by them but they are just people like you. Sex work has made the world go round since before your moralistic perspective could even develop. How you feel about the men and women who do it, or if it’s healthy for you, or whether you should pay for it or not, is up to you. Step back, get some perspective then decide for yourself. Some people get down with shame, I do this for the people who get down with love. It’s small business Saturday and I never in all my life thought I would be a business owner but here I am with this crazy thing sitting on my shoulders. If ur down with me I appreciate u and ur support more than anything else I have. ❤️❤️❤️

A post shared by High Fashion XXX (@bryan__gozzling) on

___________________________

Je n’avais pas fait le rapprochement avec Death Note et son tueur légendaire. Qui osera prendre le pseudonyme de Ryuk ?

Vroum vroum, c’est le ptit chat motard en latex qui vient faire le plein.

La classe d’avoir un poster de soi dans le rôle le plus badass de l’histoire du cinéma porno.

Leigh Raven est ultra fière d’être passée à l’anal. C’est devenu plus qu’une passion dirait-on ?!

J’ai plutôt l’impression que c’est devenu une obsession. Attention aux problèmes de dépendance !

Ils ont fêté Thanksgiving dans la famille Spiegler. On voit Abella Danger avec sa go, elles sont trop mimi toutes les deux.

C’était aussi la fête (plus sobrement) pour Natalie Mars, Shiri Allwood (qui a enfin changé son pseudo Shiri Trap) et Sool.

Pour Lance Hart, la vengeance est un plat qui se colle partout avec des smileys passifs-agressifs.

Allez Monsieur Randall, veuillez nous suivre au poste, montrer de la pornographie à des mineurs est interdit, même si c’est le travail de votre femme.

It’s no wonder I ended up where I am today… 🙈 #playboy

A post shared by Holly Randall (@hollyrandall) on

___________________________

Extrait d’une scène d’Isabel Dresler, qui filmait pour d’autres avant et qui se met à faire son propre porno maintenant et à jouer dedans.

Vous aviez vu que Cronos avait ouvert une chaîne ManyVids ? N’oubliez pas de lui apporter votre soutien !

___________________________

Et pour finir, ce bon moment où on admire les corps et les âmes qui se cachent derrière les regards.

This one time at band camp…

A post shared by Adria Rae (@adriaraexx) on

Photo de une : Olive Glass par Aaron Hawkes

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire