Porno Français

Les gifs gay de la semaine #35

Les frimas? Aux gifs gay, on ne connaît pas. Encore un menu chargé en degrés cette semaine, avec du docking, une éjac bien au chaud dans son prépuce, du frotti-frotta chauffé à blanc, des exercices pour brûler des calories et un donjon où il fait bon vivre. En bonus : une métaphore filée sur la muscu sans calembour sur le mot « pompe » : tout se perd ma bonne dame, y a plus de saison…

 

Austin. Fucking. Wilde. J’ai besoin d’en dire plus? Ok bon, Austin Wilde et Anthony Romero, en couple à la ville et à l’écran balancent du love dans cette vidéo signée Cockyboys. Perso, le coup de reins d’Austin Wilde, je ne m’en suis jamais remis.

Allez les garçons, on gaine et on plie bien les coudes. Quand vous serez fatigués, vous me ferez une petite série de doggystyle. Exercice : tirage de cheveux. Nombre de répétitions: l’infini du gif. On congestionne bien, faut que ça brûle.

Rions un brin avec le prépuce. De l’amateur comme on aime : anonyme, un peu flou, grave excitant. Un internal cumshot comme on en voit rarement et toujours ce mystère du contrechamp : mais qui est à l’autre bout de ce prépuce ?

À ce niveau-là, on sait plus trop si on a envie d’être le mec qui se fait fracasser ou le mur… Claques bien appliquées sur le torse, flogging virevoltant, électro mouillée et rangeos sur son lit de bite : Van Darkholme laisse un souvenir impérissable à nos rétines dilatées.

À la cantine quand j’étais petit, on nous servait des espèces de paupiettes de viande agglomérée cheloue. Tout le monde trouvait ça dégueu, mais moi je finissais les plats des copains. Mater ce genre de vidéo, ça me fait un peu le même effet: être la poubelle de table des tubes. Jean-Michel est dégoûté, mais moi je reprendrai bien un peu de paupiettes. Garçon, la même chose : fuck my dick !

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire