Le Bon Fap

Quoi de neuf dans le porn ? #29

Pluie d’été, orage des ciels lourds de nuages, le cycle de l’eau s’accomplit en cette période avec puissance et fureur. Elle inonde les corps, les rafraîchit, la sensualité reprend sa place dans cette parenthèse ténébreuse. Le fap revient, le plaisir avec. Les doigts s’affolent, les sexes tonnent dans la nuit. Les voisins ne peuvent pas dormir et le bruit des gouttes sur le toit n’arrange rien.

____________________________

Il est encore arrivé un truc à Janice. La veille d’un tournage, elle annule. Danny Mountain, le mari de Mia Malkova (ils ont fêté leur 3 ans cette semaine), a dénoncé sans la citer cette surprise de dernière minute. Voilà un cachet et une journée de tournage perdus pour lui et l’équipe de production. Cela représente de l’argent, c’est fâcheux quand un tel retrait arrive, difficile de trouver une remplaçante au pied levé.

Mais Janice s’explique et met en lumière le manque de réflexion de certaines personnes de l’industrie pornographique sur ce qu’ils produisent. Danny dit qu’elle refuse de dire « une simple phrase », une réplique qui donne pourtant un certain angle au scénario : « S’il vous plaît, ne dites rien à votre femme, je ferai n’importe quoi pour garder mon job. » Janice parle de simplification du problème, mais elle exprime surtout une de ses limites.

Pour le supporter de Manchester United qu’est Danny, il n’y a aucun problème à dire cette ligne de texte.

Janice tente de l’aiguiller sur sa vraie motivation à annuler le tournage. Elle ne souhaite pas participer à une scène mettant en scène une position abusive menant à un acte sexuel.

C’est ça qui m’intéresse dans cet échange. L’expression de Janice de ses limites, de ne pas vouloir participer à une sorte de culture du viol, où le consentement sexuel est biaisé par une position de pouvoir. Elle l’aurait fait avant, elle le dit ci-dessus, mais désormais, elle ne souhaite plus faire dans ce genre de fétiche. Et pourtant, Danny n’arrête pas de répéter que c’est pourtant facile à dire comme phrase. Il ne semble pas voir qu’il y a davantage derrière ce scénario basique dans la pornographie.

Nigel Dictator, un photographe du milieu, mari de Katrina Jade, s’en mêle et ne trouve rien à redire, il s’agit là d’un cliché porno.

Janice aurait sans doute dû s’intéresser au scénario de la scène bien avant et refuser le contrat. La production aurait dû s’assurer que la scène lui conviendrait. Lui a-t-on seulement donné le texte à lire ? L’histoire ne le dit pas (ou alors, je ne l’ai pas vu). C’est probablement ce qui agace Danny, mais il l’exprime mal, focalisant sur la phrase. Janice ne donne pas son consentement et c’est ce qui est important à retenir.

En plus, au milieu de ce clash, August Ames débarque pour lâcher une bombe. Danny (qui possède une bonne réputation à ce que je sache) lui a filé une IST.

Il réfute évidemment, comme tous les mecs font toujours. Il semble qu’il n’était pas au courant avant le tournage, c’est le point délictuel. Le système de test n’est donc pas infaillible ou alors falsifiable. Il vient même une performeuse pour souligner qu’il a été bien sympa d’appeler le lendemain pour dire à August de prendre un traitement. Quelle monde quand même !

Toute cette histoire s’est terminée avec de nouveaux noms sur la No-list (cette liste de performeurs avec qui vous ne souhaitez jamais tourner) de chacun et chacune.

____________________________

Le porno bi que nous attendions tous. Charlotte Sartre, Lance Hart et Wolf Hudson dans un trio magique et gourmand. Ça va croquer sous les papilles !

D’ailleurs, Amarna Miller pose une question au sujet de l’homophobie et de la transphobie.

Janice Griffith (toujours sur les bons coups) y répond.

En Grande-Bretagne, Louise Kay fait du vélo et elle sauve aussi des animaux. C’est incroyable de réaliser que les actrices pornos sont des gens comme les autres.

Hop, un nouveau remake XXX d’Orange mécanique. Au féminin.

Alors, oui Morgane, il y a bien une compétition des meufs fit dans le porn. Et je crois qu’Aspen Rae a gagné. Déso.

____________________________

Dans le monde de la cam, il y a eu cet événement. Moth a reçu Alex & Amelia (Fractal Booty). Je n’ai pas eu la chance de voir le show, mais à ce niveau-là du game, ce devait être spectaculaire. Il faudrait que des magazines parlent de ça, qu’on ait un média qui annonce ce genre de truc de ouf.

Pour une fois, Aella ne fait pas la folle. On peut l’admirer sous un jour plus conventionnel.

Aliyah est tellement discrète qu’elle ne nous dit même pas comment souscrire à son Snapchat. Elle est trop jolie et son type a une bien belle teub. Les chanceux.

Et si vous alliez lire l’excellent blog des aventures à la cam de notre Carmina nationale ? Allez zou !

____________________________

Charlotte Sartre et Lance Hart sont en couple. On le savait. Elle nous dit qu’ils sont le couple de soumis le plus mignon.

Je l’adore évidemment, mais je me permets de lui rappeler que Alex & Amelia sont extrêmement mignonnes comme couple. La compétition est rude. Je ne saurais proclamer un vainqueur.

Sinon, Charlotte organise un concours « fuck a fan ». En achetant des tickets, vous aurez peut-être la chance de baiser avec Charlotte. Cette vidéo pourra être diffusée ou pas. Billets d’avion compris. Ça vaut le coup.

____________________________

Humour un jour, humour toujours. Sacré Lance Hart !

Mignonne un jour, mignonne toujours. Sacrée Miss Alice !

J’aime trop ces personnes. Elles se font emmerder tout le temps sur leur apparence et ils arrivent à jouer avec. J’aimerais être comme elles.

Une insulte bien écrite est toujours mieux perçue qu’une insulte mal écrite. Respectez les gens que vous détestez, bon sang !

Ça a fonctionné sur moi.

____________________________

On se fait une spéciale animaux, parce qu’il n’y a rien de plus mignon.

 

Oh no, des chiens !

____________________________

Cette partie plutôt consacrée à la nudité est aussi là pour varier les plaisirs et découvrir de nouvelles belles personnes. N’hésitez pas à cliquer pour en découvrir davantage.

Photo de une : Joseline Kelly par Eric A. Reid.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire