Soirée Her Majesty’s Ship au Badaboom – 2×2 places à gagner

Le label HMS Records – qu’on aime particulièrement ici pour ses atmosphères tendues qui sentent bon la nuit et le cuir – revient au Badaboom (Paris) ce vendredi 9 juin à partir de 23h30. Pour l’occasion, Massimiliano Pagliara sera de la partie, ainsi que La Mverte (dont le premier single sort le 16 juin) et Nadia Ksaiba. Sur place, il vous faudra débourser entre 12 et 15 euros pour danser à moins que la chance soit avec vous et vous apporte une des deux paires de places qu’on vous fait gagner. Comment faire ? C’est très simple, envoyez-nous un mail sur [email protected] avec un mot doux et on tirera au sort les gagnants.

MASSIMILIANO PAGLIARA
SC • https://soundcloud.com/massimilianopagliara
Massimiliano Pagliara, DJ et producteur un peu partout où ça compte, Cocktail d’Amore, Panorama Bar, Robert Johnson… Ses sets envoient les foules directement dans les galaxies de l’amour. Les surdoués sont (souvent) des gens discrets qui aiment (parfois) le disco. Tout cela caractérise à merveille cet italien, berlinois d’adoption où il découvrit l’âpre mais gouteuse nightlife locale. Face au choc que lui procure la musique électronique, il multiplie les gigs et se construit une impressionnante et éclectique collection de disques comprenant aussi bien du Legowelt, du Prosumer, du Daniel Wang ou des travaux de Patrick Cowley. Mais c’est en produisant que ce véritable artiste exprimera pleinement son talent avec son studio quasi-100 % analogique, la création de son home-label Balihu Records, un EP sur Rush Hour en 2009, des collaborations avec Discodromo, Jules Etienne (Egyptian Nipples) et nd_baumecker, pour finalement taper dans l’oeil d’Ata et devenir l’une des coqueluches de la maison Live at Robert Johnson avec deux albums sortis en 2011 (‘Focus for infinity’) et en 2014 (‘With one another’).

LA MVERTE
SC • https://soundcloud.com/la-mverte

La Mverte est un jeune producteur parisien féru de synthétiseurs et de sons analogiques. A peine sorti son premier EP « Through The Circles », la prestigieuse Red Bull Music Academy l’embarque au Japon pour sa 14ème édition fin 2014. Il y rencontre Alejandro Paz, avec qui il sort dans la foulée l’EP à quatre mains « The Line ».
Bretelles sous le perfecto, moustache et bouclettes noires donnent le ton quant à l’ambivalence d’un garçon élégant et espiègle, dont le son aime autant s’acoquiner d’ambiances interlopes aux mélopées cold-wave, que de fragrances d’italo-disco infectieuses.
Il prépare désormais son premier album pour la rentrée 2017 (Her Majesty’s Ship / [PIAS]).

NADIA KSAIBA
SC • https://soundcloud.com/nadiaksaiba
Nadia Ksaiba joue house et puisse une partie de son inspiration dans les musiques à synthés des années 80. Elle est l’auteure du petit hit Virtual Lover paru sur Phantasy, le label d’Erol Alkan.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire