Twitter commence à masquer les profils pornographiques

Doucement mais sûrement, Twitter glisse le X sous le tapis. Hier, nous avons découvert que les internautes qui tentent d’accéder à la timeline du Bon Fap sans être connectés au réseau social étaient accueillis par ce message : « Attention : ce profil pourrait comporter des contenus offensants. Vous voyez cet avertissement car ce compte tweete des images ou des propos potentiellement offensants. Souhaitez-vous toujours le voir ? » Un mécanisme similaire à celui qui a été mis en place la semaine dernière pour protéger l’accès aux contenus « potentiellement offensants ».

Le Bon Fap tout en gris

En faisant quelques recherches, nous avons découvert qu’un certain nombre de profils Twitter liés à la pornographie étaient désormais cachés derrière ce message : la camgirl Victoria Alouqua est concernée, les acteurs Danny D, Luna Rival et Jordi El Niño Polla aussi. Bizarrement, d’autres grands noms de l’industrie échappent à l’avertissement. C’est le cas de Brazzers, d’Ian Scott, Abella Danger et Proxy Paige. Même le Tag Parfait s’en sort. Certains de ces comptes sont certifiés, d’autres pas.

Pas de souci chez Brazzers…

Nous avons trois hypothèses. La première veut que le disclaimer ne concerne que les comptes qui ont été signalés par les utilisateurs. Dans la deuxième, ces comptes ont été ciblés par les employés de Twitter parce qu’ils diffusent beaucoup de contenus explicites. La troisième, c’est que cette mesure est encore en cours de déploiement et qu’elle sera bientôt appliquée à tous les profils « pour adulte ».

…Ni chez le non-certifié Ian Scott, malgré ses tweets explicites

La pression des investisseurs et des utilisateurs est forte sur Twitter. Depuis plusieurs années, le rejeton de Jack Dorsey est accusé de laisser faire, voire de faciliter la diffusion de « contenus offensants » : images violentes, messages haineux… Ses nouvelles mesures anti-X ont sans doute pour but de combattre cette piètre réputation. Quoi de plus logique en ces temps de lutte contre la pornographie ?

1 commentaire Voir les commentaires

  • Logique, triste, bête mais cohérent, perso je penche, hélas, pour la troisième hypothèse celle de deploiement en cours
    Apres, mais peut être vis je dans un monde bisounoursien les gros tubes qui n ont en gros plus que twitter comme reseau social vont peut être peser de tout leur poids financier pour maintenir un semblant de liberté sur twitter
    Enfin bref, fait pas bon aimer / travailler dans le monde du porno de nos jours … en tout cas pas sur : facebook, g+, twitter, insta, youtube, linkedin, snap, la rue … Bon ben fait pas bon faire du porno la ou y a #LesGens
    Epoque formidable ou tout est mis à la sauce X mais ou on peut pas montrer un téton ou dire (facilement) qu on bosse dans le x
    Bon courage pour la suite

Laisser un commentaire