Le Bon Fap

Sortie des Porn studies, vol. 4

Quand certains enferment le porno dans une case, le réduisant à un gros mot, des universitaires en font un domaine de recherche très sérieux, les « porn studies ». C’est justement le nom d’une revue scientifique fondée par Feona Attwood et Clarissa Smith, dont le quatrième volume vient d’être publié. Ici, les auteurs valorisent la pluralité du X au travers d’essais significatifs sur les pornographies australienne, indienne, japonaise et scandinave.

Il s’agit d’analyser les productions locales et leurs motifs récurrents, et de les rapprocher de l’histoire, de la culture et du rapport à la sexualité propres à chaque pays. Des films suédois aux scènes de viol censurées de Lasse Braun, à la question controversée de la violence et de son rôle dans la subordination des femmes au Japon, Porn studies #4 vous entraîne aux quatre coins du porn.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire