You Must be 18 or Older to Enter, la machine à remonter dans le porn

Vous rêvez de revivre le frisson de vos premiers émois X sur Internet ? You Must be 18 or Older to Enter est là pour vous. Dans ce jeu vidéo du studio indépendant Seemingly Pointless, le joueur est mis à la place d’un enfant qui utilise l’ordinateur familial pour découvrir ce qu’est ce “porno” dont on lui a parlé à l’école. Le but : en apprendre un maximum sans se faire attraper.

You Must be 18 or Older to Enter fait le pari de vous rendre à la jeunesse en n’utilisant que du texte et un écran d’ordinateur en ASCII art. Le gameplay ressemble à celui d’un visual novel : pour faire progresser l’histoire, vous devez faire des choix.

L’aventure commence quand une voiture quitte l’allée de votre maison, vous laissant seul à l’intérieur. Allez-vous regarder par la fenêtre, retenir votre souffle ou éteindre la télévision ? Le cliquetis régulier d’une horloge épaissit le silence. Quel que soit votre choix, vous vous retrouvez bien vite devant l’ordinateur familial.

L’ASCII permet à You Must be 18 or Older to Enter de jouer à fond sur la nostalgie. De la page d’accueil d’AOL aux clichés porno, tout apparaît râpeux comme un souvenir grâce à ces caractères blancs sur fond noir. “[Ils] rendent les images difficile à interpréter de près, ce qui place le joueur dans une posture d’enfant, note le site du festival du jeu vidéo indépendant IndieCade. Les spectateurs placés en retrait pourront les voir plus clairement, ils sont les adultes.”

Vos choix vous amènent à explorer des séries de quatre tags de plus en plus hardcore. Des tranquilles “dildo” et “masturbate”, vous descendez vers “orgy” et “german”. Une seule option vous est proposée en permanence : “regarder derrière vous”. Vos yeux sont rivés sur l’écran ; si quelqu’un s’approche, vous ne pourrez compter que sur vos oreilles. Un sentiment de vulnérabilité que le jeu exploite sans vergogne. 

La version beta de You Must be 18 or Older to Enter est disponible gratuitement sur Gamejolt et Itch.io. Si vous êtes équipé d’un PC, foncez : une partie de dure qu’une dizaine de minutes, ce serait dommage de passer à côté de cette machine à remonter dans les émotions.

Pour notre part, nous avons beaucoup apprécié l’expérience. Elle est prenante et transgressive, elle rappelle qu’un grand nombre d’entre nous n’a pas attendu la majorité pour cliquer sur « Entrer ». Elle affirme que braver le disclaimer et ses inquiétants « Je certifie que… » est un rite de passage. Le patron me souffle qu’il s’en foutait mais je me rappelle avoir rebroussé chemin au moins une fois. Malgré cela, aucun de nous deux n’a oublié son premier contact avec le X : comme le dit si bien You Must be 18 or Older to Enter, c’était « a new kind of ‘like' ».

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap