Le Bon Fap

Kink ne tournera plus dans l’Armory

C’en est fini de l’Armory. Lundi 16 janvier, le studio BDSM Kink a annoncé qu’il cesserait toute production dans son quartier général de San Francisco d’ici au mois de février prochain. Ses revenus ne lui permettent plus de supporter l’entretien des 18 000 mètres carrés du bâtiment, une ancienne base de la Garde nationale dont il a fait l’acquisition il y a dix ans pour 14,5 millions de dollars. “C’est un peu triste, a déclaré le patron Peter Acworth au magazine SF Gate. C’est la fin d’une ère.”

Peter Acworth, le directeur de Kink

Les bureaux administratifs de Kink resteront sur place mais les prochains tournages auront lieu dans le sud de la Californie et le Nevada. Ce déménagement est la conclusion des efforts déployés par le studio pour rentabiliser l’Armory : le bâtiment accueille des visites guidées, des soirées clubbing, des concerts et même des escape games depuis plusieurs années. “Le porno est loin d’être aussi profitable qu’avant, a expliqué Peter Acworth. Nous devions changer notre modèle économique.”

La grande salle événementielle de l’Armory

Une banque a accepté de prêter quatre millions de dollars à Kink pour qu’il transforme la salle de concert déjà aménagée dans l’Armory : nouveau soundsystem, nouveau système d’éclairage, insonorisation, réparation diverses. Peter Acworth estime que mettre aux normes l’intégralité du bâtiment coûterait 9 à 16 millions de dollars de plus. Il y a beaucoup à faire mais l’avocate du studio, Karen Tynan, reste confiante : “L’Armory est un bien incroyable (…). Dans quelques mois, nous en saurons plus sur son nouveau statut.” 

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire