Club Clitoris : dessiner des vulves pour le féminisme

Club Clitoris est un compte Instagram édité par l’artiste féministe Meredith White. Originaire de Dallas, elle propose des oeuvres qui s’émancipent des contraintes esthétiques et corporelles imposées aux femmes à travers la publicité, les médias et le porno mainstream. Elle propose une réappropriation de ces codes en illustrant des corps poilus, des sexes aux formes et couleurs diverses « inspirés de vraies modèles« .

clubclitoris3

A la manière de Jamie McCarney et de son Great Wall of Vagina, Meredith White réinvente les corps en les montrant dans leur véracité la plus brute : toutes les vulves sont différentes, aucune d’entre elles n’est parfaite.

Je dessine des vagins dans une forme inédite – chaque illustration fait référence à une femme réelle. Chaque poil, petite lèvre ridée, fossette et tâche de rousseur fait partie de mes dessins parce que le naturel est ce qu’il y a de plus beau. Mes chères amies, votre vagin est normal, naturel et magnifique, comparé à ce que les médias vous disent (…). La liberté d’aimer ton corps sans t’humilier ou te détester est un droit humain fondamental. Et je continuerai à me battre pour cet amour.

clubclitoris5

Beaucoup diront qu’il s’agit d’un énième cri de guerre féministe contre les stéréotypes de genre qui rabaissent les femmes à des objets sexuels. C’est peut-être vrai, mais le message n’est visiblement toujours pas entendu : « A la place de les faire aimer leur corps, les industries exploitent les femmes pour leur vendre des rasoirs, des crèmes dépilatoires et des interventions chirurgicales comme la labioplastie. Notre société créé des problèmes à partir du corps naturel des femmes et tire profit de cet abus. » Offrons-nous donc un shoot de sexes poilus et de corps au naturel.

clubclitoris1

clubclitoris2

clubclitoris7

Pour les amateurs, vous pouvez retrouvez son shop avec une sélection d’impressions, de tee-shirts et de tote bags à s’offrir pour Noël.

 

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire