Pornographisme, affiches à caractère typographique

On vous parlait au mois d’avril dernier du projet Pornographisme créé par Mickaël Draï et Christophe Chelmis. Ode aux affiches porno des années 70 et 80, le recueil vient de voir le jour après avoir récolté plus de 22 530€ grâce au financement collaboratif sur KissKissBangBang. Vous pourrez enfin contrer le mauvais goût, la censure et les bonnes moeurs avec le livre sous le bras.

bourgeoisesdechainees

Ces affiches sont un hommage aux producteurs et distributeurs de l’époque qui ont lutté contre la censure de notre chère pornographie. La sortie de Emmanuelle en 1974 va effectivement signer l’éclosion d’un cinéma cul non-simulé mais aussi les débuts de la censure étatique envers le porno. Devant la prolifération des cinémas spécialisés et des séances du samedi soir, la frange la plus conservatrice de France va s’affoler.

Au lieu d’interdire le cinéma porno, le gouvernement de Valéry Giscard d’Estaing va purement et simplement supprimer les subventions d’Etat pour les producteurs et les distributeurs. Sans oublier le niveau de taxation qui ne fera qu’augmenter. Fini les cinés chauds bouillants, on se calme et on rentre à la maison. Face à cette pression financière qui n’est autre qu’un moyen de censure déguisé, les producteurs vont faire preuve d’une grande ingéniosité.

lescuissesenlair

Terminées les images explicites, il faut désormais faire profil bas. Les affiches sur les devantures deviennent dès lors de vraies oeuvres typographiques. Les formes organiques sont remplacées par le poids des mots et le choc des typos. Aux titres provocateurs et cultes, les lettres prennent la forme des corps dans une volupté devenue mythique. Comme quoi, la contrainte force la création.

On a à notre disposition plus de 7000 affiches, avec plusieurs centaines de références. Elles couvrent une période allant de 1976 (la loi sur la classification X ayant été votée en décembre 1975) à 1985. Le dernier film porno tourné en 35 millimètres en France devant dater de 1996. » explique Michael Draï sur Rue89.

Pornographisme célèbre aujourd’hui l’apogée du plaisir post-68 et de cette typographique inoubliable. En plus des affiches, le recueil est aussi un instant culture avec des contenus hétéroclites sur l’histoire de la pornographie et des détournements. Décalé et vintage c’est un joli cadeau à offrir pour Noël.

Prix de vente : 22€

 

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire