Deux magnats d’Hollywood chercheraient à racheter Playboy

Jeff Sagansky et Harry Sloan sont ce qu’on pourrait appeler des poids lourds d’Hollywood. Le premier a occupé des postes de direction chez Sony et CBS, le second est l’ancien directeur général de l’énorme société de production Metro-Goldwyn-Meyer. Depuis 2011, ces deux vétérans de la bourse forment une équipe spécialisée dans les opérations d’acquisition d’entreprises liées aux médias. Leurs aventures commerciales les ont amenés à débourser des centaines de millions de dollars pour s’emparer de créateurs de contenus, de spécialistes de la communication par satellite, de bouquets de chaînes de télévision. Leur nouvelle cible est un peu différente : si les sources anonymes citées par l’agence Reuters disent vrai, MM. Sagansky et Sloan négocient actuellement le rachat de Playboy Enterprises.

Harry Sloan et Jeff Sagansky

Harry Sloan et Jeff Sagansky

D’après Reuters, les deux hommes d’affaires se seraient mis en tête d’acquérir l’ensemble des activités de Playboy dans le cadre de l’achat d’un portefeuille d’actifs appartenant au fonds d’investissement Rizvi Traverse Management. Entre deux et trois milliards de dollars pourraient être échangés au cours de la transaction. Playboy ne représente qu’une partie de cette somme : lorsqu’elle a engagé une banque d’affaires pour lui trouver repreneur en mars dernier, l’entreprise de Hugh Hefner était évaluée à 500 millions de dollars. Ce prix comprend toutes les divisons de Playboy Enterprises : son magazine, ses chaînes de télévision, sa station de radio, ses sites Internet et surtout ses innombrables produits dérivés.

On se demande qui va être content

On se demande qui va être content

Les vêtements et accessoires frappés du lapin au noeud papillon se vendent très bien en Asie. En 2015, 40% des produits dérivés écoulés par Playboy ont été achetés par des Chinois. C’est sans doute pour les séduire un peu plus que l’entreprise a décidé de faire disparaître les photographies de nu de son magazine en octobre 2015. C’est là que les intérêts de Playboy et du couple Sagansky-Sloan convergent : tous lorgnent à l’Est avec insistance. En 2013, les deux hommes d’affaires hollywoodiens ont acheté  38,4% du service de télévision indien Videocon d2h pour 273 millions de dollars. Entre leurs mains, Playboy se montrerait sans doute encore plus offensif sur les marchés orientaux.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire