Pixels Parfaits : Wolf girl with you

Attendre derrière cette porte aura finalement été toute l’histoire de ta vie, Liru. En plus des deux ans de développement que tu as dû subir, voir la news précédente, voila que le Tag te colle une rallonge de 3 mois supplémentaires entre ta sortie officielle et ton test. La faute au Serbe qui a préféré la lumière du soleil à celle, bien plus douce, de son écran LCD. Je ne serais finalement pas étonné qu’il vire sa cutie et abandonne les filles en 2D, pourtant tellement plus attirantes et gentilles, pour se mettre à celles en chair et en os. Triste déchéance. Mais moi je serais toujours là pour toi, Liru. Je cours en rentrant du travail et, en arrivant près de la porte, le monde reprend des couleurs alors que ton visage apparait. La journée peut enfin commencer.

liru2

Les aventures de Liru la fille loup, finalement intitulées « Wolf Girl with You » par chez nous, sont l’oeuvre d’un petit artisan japonais : myuRanRan, plus connu sous le pseudonyme de Seismic. Un petit gars sympathique qui a bien voulu me raconter comment il est devenu développeur indépendant d’eroge. A la base étudiant en programmation et ingénierie système, il se passionne pour les graphismes en 3D et décide d’en faire son métier en sortant de l’école. Sans assez de ressources pour entrer dans une école de 3D, il arrive à Tokyo pour apprendre sur le tas dans une société spécialisée dans la sous-traitance d’animations pour les jeux vidéos et les pachinkos. Après un an et demi d’esclavagisme à près de 72h de boulot par semaine, Seismic quitte cette structure pour rejoindre son ancien employeur parti fonder une nouvelle structure. Un cauchemar qui prend fin mais qui lui aura permis d’acquérir une expérience inestimable. Six ans passent dans de bien meilleures conditions mais la frustration de n’être qu’un sous-traitant est toujours présente.

liru4

 

Il décide alors de partir pour savoir si son seul travail recevra l’engouement du public. Un pari lancé avec seulement trois mois de fonds propres qui finalement partent encore plus vite dans l’achat du matériel nécessaire. Il développe ensuite rapidement quelques jeux en Flash, une expérience qui deviendra sa base technique pour tous ses titres, et réinvestit les gains de chacune de ses productions dans le matériel. Après plusieurs titres comme cela, il choisit enfin de s’attaquer au jeu qui nous intéresse aujourd’hui. Par chance le thème est populaire même au-delà du Japon. Les retours encourageants de la démo et la curiosité le poussent ainsi à tenter l’aventure de la traduction malgré le coût supplémentaire que cela représente et la croyance répandue chez les indés nippons que les occidentaux piratent massivement leurs titres.

liru3

Malheureusement les délais de productions s’allongent, la frustration commence à s’installer et rend les choses bien compliquées. Les encouragements de ses fans hors Japon lui redonnent alors la motivation pour finir le projet. Enfin arrivé au moment de le lancer, il demande à DLsite, son revendeur, de mettre le jeu en vente simultanément sur leurs stores anglais et japonais, au lieu du décalage habituel entre les deux. Le succès à l’international est au rendez-vous et dépasse totalement ses espérances. Une belle réussite qui prouve que les efforts fournis pour atteindre nos contrées sont payants. Un exemple pour les autres développeurs japonais même si, de l’aveu de Seismic, ce fut un vrai pari.

lirubath

Complètement basé sur les animations en 3D pré-calculées, Wolf girl with you est ce que l’on appelle un loop game. Le principe étant de proposer pour chaque scène composée d’animations en boucle, plusieurs embranchements scénaristiques qui emmènent alors vers d’autres scènes et ainsi de suite. Le scénario du jeu qui nous met dans la peau du compagnon de Liru, alors qu’il revient du travail, est d’ailleurs lui-même une boucle à la manière du film « Un Jour sans fin ». Nous voilà ainsi coincé dans une boucle temporelle, elle même composée d’autres boucles. Ce qui pourrait passer pour un enfer sans fin si Liru n’était pas avec nous. La perspective de rejouer en permanence des variantes de la même journée avec elle en devient même plutôt excitante, aussi fatigante que cela puisse être vu l’entrain qu’elle a. Malheureusement le nombre de routes différentes possibles est atteint après environ 1h30 de jeu. Un goût de trop peu qui est heureusement contrebalancé par la très haute qualité des animations, du niveau des meilleurs animes japonais.

liru5

Un résultat d’autant plus bluffant que nous partons ici de 3D pré-calculée, une technique qui donne souvent un rendu robotique et rigide dans les productions moins léchées. Les différentes séquences respirent ici vraiment quelque chose d’organique et de vivant grâce à l’attention aux détails et la fluidité des mouvements. A partir de là, le choix est simple : préférez vous une durée longue et une qualité basse ou une durée courte et une haute qualité ? Personnellement je pars direct sur la deuxième proposition. Le seul petit regret est que la résolution en 720p non HD empêche d’en profiter agréablement en plein écran sous peine de trop voir les pixels. Une limite que Seismic ne peut pas dépasser avec ses moyens actuels. Le surcoût de puissance nécessaire pour simplement passer le rendering du 800×600 au 1280×720 lui a déjà coûté plus de 300 € rien qu’en électricité. Le passage en HD serait ainsi 4 fois plus cher, sans compter le temps de calcul. Un gouffre pour un budget d’indépendant, m’a-t’il dit.

Liru, Liru, Liru… Après Nekopara, les rares fous qui préféraient les chiens aux chats ont normalement été convertis au culte éternel de la nekogirl. Mais voilà, Liru arrive et bouscule toutes nos convictions. Inutile de lui chercher un côté kawaii ou timide, ce n’est clairement pas son registre. Liru a du caractère et une volonté propre, ça doit sûrement venir de son côté loup. Elle n’a jamais honte de ce qu’elle fait et n’en rougit jamais. Elle aime le sexe et en redemande. Sa personnalité lui fait ainsi dépasser les archétypes que l’on retrouve habituellement dans les eroges classiques. Exit les tsundere, moe et autres du même acabit. Liru est Liru et c’est ce qui rend Wolf girl with you différent. Un petit supplément d’âme qui donne un pincement au cœur quand, une fois l’affaire faite, on quitte le jeu. Une cassure trop brutale après le long moment passé en sa compagnie. J’ai beau savoir qu’elle ne m’en veut pas et qu’elle sera aussi joyeuse à mon retour, je me demande si finalement je la mérite.

Au delà du plaisir évident d’y jouer, acheter ce jeu est aussi un acte militant qui montre que nous sommes capables de récompenser le travail des vrais passionnés. Les sceptiques peuvent d’ailleurs essayer la démo disponible sur la page du store pour se faire une idée. Alors effectivement le jeu est un peu plus cher que ce dont nous avons l’habitude mais, outre le fait qu’il le vaut, c’est ainsi que l’on démarre un cercle vertueux qui nous promet un futur plein d’eroge de qualité. Et qui pourrait sérieusement ne pas rêver d’un monde comme celui là ?

Développeur : Seismic
Disponible sur DLsite

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap