Flash : Pornhub suit la décision de Chrome et Firefox

Google Chrome ne veut plus de Flash. D’ici à la fin de l’année, le navigateur web le plus utilisé du monde n’exécutera plus le plug-in multimédia que sur une poignée de sites extrêmement populaires comme Facebook, Amazon et Youtube. Au mois de juillet dernier, la fondation Mozilla a annoncé que Firefox se défausserait bientôt du logiciel, lui aussi. Ces décisions radicales ont été motivées par des soucis de sécurité : le logiciel d’Adobe est réputé pour faire le bonheur des hackers grâce à ses innombrables vulnérabilités. Il est aussi instable et particulièrement gourmand en ressources.

html5-flash

Jeudi 8 septembre, Pornhub a fait écho aux choix de Chrome et Firefox en annonçant qu’il se débarrasserait bientôt de tout contenu en Flash. Les fonctions du plug-in maudit seront reprises par le HTML5, un langage de structuration des pages web qui supporte les contenus multimédia. “Sachant que le HTML5 est en train de devenir un standard, ce changement était juste une question de temps”, a expliqué le vice-président du tube Corey Price à Motherboard. “Tous les sites adultes devraient faire la transition, a-t-il ajouté. Flash est presque mort.”

Le zèle de Pornhub n’est pas étonnant. Le petit monde du web pour adulte est très attentif aux histoires de piratage. A force, les malfrats du réseau lui ont appris à se méfier : 800 000 comptes d’abonnés viennent d’être dérobés des serveurs de Brazzers, quelques mois après que 3,8 millions d’internautes ont vu leurs identifiants Naughty America mis en vente sur le dark web. En 2012, Digital Playground et Youporn ont subi d’importants vols de données à deux semaines d’écart. 

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire