hi, le vibromasseur qui veut détrôner le Hitachi

Masser les “tissus profonds”, soulager les crampes et les douleurs musculaires, détendre efficacement le cou après une journée de travail et les jambes au sortir de la salle de sport, procurer des orgasmes en moins de deux minutes sans contact direct avec les parties génitales : l’imposant vibromasseur hi, dont le nom sonne comme une référence au Hitachi qu’il entend concurrencer, promet beaucoup de choses dans l’argumentaire de sa campagne de crowdfunding. A 349$ l’unité – 169$ pour les 100 premiers internautes à ouvrir leur porte-monnaie -, il peut se le permettre. Au moment de l’écriture de cet article, un peu plus de 3 600 dollars avaient été récoltés sur les 50 000 réclamés.

Le hi serait né à l’initiative de Steve McGough. Ce professeur associé de sexologie clinique à l’Institute for Advanced Study of Human Sexuality, une école privée non accréditée, aurait imaginé l’engin pour soulager sa femme des douleurs consécutives à une grossesse catastrophique. C’est en utilisant la création de son mari que Wendy McGough aurait découvert son incroyable potentiel masturbatoire, par hasard. Et c’est ainsi qu’une version commercialisable du hi aurait été mise à l’étude. D’après ce qui se dit sur la page IndieGoGo du vibromasseur, sa finalisation a pris sept ans. 

hi-couple-shoulder

Comme ceci

Les créateurs du hi voient grand. Grâce à son design ergonomique, ses deux “têtes percussives” à coussinets interchangeables, ses sept niveaux d’intensité et le programme d’entraînement qui l’accompagne, le dispositif des époux McGough serait promis à un grand avenir auprès des victimes de mutilations clitoridiennes. “Si ces femmes peuvent faire l’expérience de l’orgasme et d’une sexualité saine, elles refuseront que cette pratique soit imposées à leurs filles, brisant ainsi la chaîne de l’oppression (sic)”, explique la page de la campagne de crowdfunding. “hi est une solution non chirurgicale potentielle pour des millions de victimes féminines.”

hi-couple-bed-2

Et surtout comme cela

C’est formidable, mais qu’est-ce qui permet d’étayer de telles affirmations ? Nous ne le saurons pas : le fonctionnement du vibromasseur n’est pas détaillé sur sa page IndieGoGo. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il a été créé à l’aide de “techniques de neuro-science et de d’anciennes techniques de massages asiatiques”. Si ce mélange d’influences vous parle, libre à vous de lâcher vos euros. De notre côté, on aimerait y croire mais tout ça semble vraiment trop beau. Si la campagne de crowdfunding réussit, on essaiera de mettre la main sur un exemplaire pour vérifier si la pratique survit à la hype. 

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap