Le Bon Fap

MacPlaymate, la re-découverte du fap vintage

Les ordinateurs orphelins m’excitent beaucoup. Je suis le type qui ramasse la vieille tour que vous avez abandonné sur le trottoir pour fouiller dedans, le cauchemar qui fantasme sur les vieux disques durs, le vilain rat qui galope dans les dossiers soigneusement cachés. C’est comme mettre la main sur le journal intime d’un inconnu, en beaucoup mieux. Au fil de mes aventures de pervers informatique, j’ai pu vérifier ce dont tout le monde se doute déjà : sauf cas exceptionnels, n’importe quel bécane contient au moins un truc libidineux. Ca peut être une photo enterrée dans les fichiers système, un signet planqué dans un dossier anodin, une URL douteuse… Le 7 juillet dernier, un utilisateur de Reddit a prouvé que cette règle valait aussi pour les antiquités.

macplaymate3

Lorsqu’il a trébuché sur une annonce de Craigslist proposant un Macintosh SE “pas cher”, wowbobwow (c’est son pseudo) s’est empressé de plonger la main dans son portefeuille. A sa sortie en 1987, cet ordinateur monnayait son processeur 8 MHz, son mega de mémoire vive et son disque dur de 20 MB à près de 3 000 dollars. En 2016, le Macintosh SE n’est pas considéré comme une rareté ; les collectionneurs peuvent acquérir un exemplaire du vieux machin pour environ 200€. Si wowbobwow a accepté de faire 45 minutes de trajet pour s’en procurer un, c’est que l’offre le présentait comme équipé d’une carte ethernet rare. En démarrant son acquisition après l’avoir réparée, le Redditor a découvert qu’elle abritait bien plus qu’un composant inhabituel : un jeu pornographique vieux de trois décennies, MacPlaymate.

MacPlaymate permet au joueur de déshabiller un femme virtuelle appelée Maxie. Parvenir à la débarrasser de ses vêtements n’est pas bien compliqué : il suffit de discuter avec elle sans jamais la contredire, ce qui implique de cliquer sur “Oui” sans relâche. Une fois nue, la dame de pixels vous propose “d’ouvrir son coffre à jouets”. Acceptez et vous pourrez rhabiller Maxie à votre guise (“Bondage ensemble” ou “Full Fetish Ensemble” ?), la soumettre à six routines de masturbation différentes, la pénétrer à l’aide d’une large gamme de godes et même l’engager dans des relations sexuelles avec une autre femme ou Melvin, un petit bonhomme avec une boule de billard à la place de la tête. Tous ces sprites délicatement élaborés sont animés avec les moyens de l’époque, ce qui fait quand même beaucoup de travail.

macplaymate4

La découvert de wowbobwow a beaucoup plu aux Redditors. “Je suis allé à la fac au début des années 90 et deux des programmes les plus populaires étaient Crystal Quest et MacPlaymate, se souvient deadmansstare dans les commentaires. Tous les étudiants avaient un Mac, et chacun d’entre nous avait ces deux programmes. Ils étaient en freeware. Je crois qu’on les copiait sur des disquettes qu’on donnait à nos amis.” Un autre internaute affirme connaître Mike Saenz, le créateur de MacPlaymate : “Il a bossé pour moi pendant six mois, chez Apple. (…) MacPlaymate a été conçu pour rapporter de l’argent rapidement à l’aide d’un truc simple (…). Le sexe était le truc le plus évident et profitable.” Malheureusement, le succès du jeu a couvert Mike Saenz d’une célébrité dont il se serait bien passé : “Il a fini par regretter”, indique son prétendu ancien patron. A tel point qu’il aurait quitté l’industrie vidéoludique au début des années 90.

Les Redditors exaltés par la découverte de wowbobwow se sont mis en tête de retrouver Mike Saenz pour le soumettre à l’exercice du Ask me anything (AMA). Ils espèrent que le père de MacPlaymate pourra leur expliquer pourquoi il a abandonné le jeu vidéo – mais aussi ce qu’est Melvin.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire