On aime : Ashley Alban

Quand j’ai le fap monomaniaque, je dirige ma souris vers Ashley Alban. L’actrice que vous ne verrez jamais ailleurs que chez elle incarne à la perfection le renouveau du porn par la voie de l’indépendance (et du fétichisme). Ceci dit, la première fois que je suis tombé sur elle, ce n’était ni sur Clips4Sale, ni sur ManyVids, où elle vend ses petites pépites, mais bien sur un tube où un affreux avait rippé ses vidéos pour faire partager son bonheur au monde entier.

AshleyAlban9

C’est bien souvent quand elles sont gratuites qu’on découvre les choses sur Internet, les dealers vous alpaguent avec leur came, vous goûtez, vous vous dites que ça ne vous fait rien puis vous vous retrouvez quelques mois après à fumer votre carte bleue pour quelques minutes d’amour. Ashley fait l’effet d’un flash, elle vous percute avec ses seins et son PAWG, l’instant d’après, vous êtes à terre avec des petits oiseaux qui tournent au dessus de la tête. Est-ce l’amour ou la puissance de la dose ? Je ne préfère pas me prononcer.

AshleyAlban3

Pour vous décrire l’univers d’Ashley Alban, imaginez une voisine de palier qui revient de son yoga, un peu suante dans son tee shirt gris. Elle remonte l’escalier doucement, laisse au temps le loisir de baver sur ses fesses. Elle cherche ses clé, vous la suivez du regard, elle vous sourit avant de refermer la porte. Magie de l’imagination, vous voilà à votre tour chez elle, spectateur petite-souris invisible. Elle pose ses affaires et s’approche d’une caméra près de son bureau. Elle enfile ses écouteurs d’iPhone et commence une petite séance de twerk sur des tubes du moment. Vous vous dites qu’elle est youtubeuse ou qu’elle prépare un concours de danse, mais une chose vous intrigue, elle glisse ses doigts dans son yoga pants et ôte délicatement son armure moulante en coton. Visiblement cette vidéo n’est pas faite pour Google, ni pour Periscope, mais bien pour vous rendre fou, car c’est son job. Et elle le fait bien. Trop bien sans doute pour nos coeurs fragiles.

AshleyAlban6

Ce n’est pas un mirage, cette fille existe vraiment. Elle est peut-être dans votre immeuble ou dans la rue, vous avez peut-être récupéré son numéro à une soirée ou vous avez quelques amis en commun avec elle sur Facebook. Si proche et pourtant si loin, les murs de son appartement sont ceux d’internet, vous aurez beau lécher votre écran, vous ne l’atteindrez jamais. Il ne vous reste plus que votre argent pour vous consoler.

AshleyAlban11

Ashley s’adresse à vous ou à son ex-mec (ils viennent de se séparer d’après son compte Twitter) qu’elle suçait avec beaucoup de plaisir. A l’aise dans les codes fétichistes de l’immersion en deux dimensions face caméra (JOI, CEI, dirty talk, POV, humiliation…) et avec ceux du voyeurisme, elle peut à la fois être votre petite copine par procuration ou vous offrir du porn plus classique. Si vous l’avez peut-être déjà croisée grâce à ses « ass shaking » SFW si populaires qu’on les retrouve même sur Youtube, c’est vraiment du côté de la créativité qu’elle marque des points. Elle peut très bien incarner une hipster, se faire grandir une teub, s’immerger dans des situations improbables et dans du cosplay étonnant, elle va où on ne l’attend pas et avec bientôt 400 vidéos à son actif, il y en a pour tous les goûts.

AshleyAlban8

Comme ses concurrentes dans ce nouveau jeu porno, elle ne tournera jamais ailleurs que pour sa caméra. Comme ses collègues qui pèsent, vous la retrouverez aussi sur MyFreeCams (après une pause de quelques mois, elle vient d’annoncer qu’elle s’y remettait). Ashley Alban c’est l’incarnation du doux vice qui embaume mon historique.

AshleyAlban10

 

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire