Les drôles de photos du candidat russe à l’Eurovision

La Russie partait grande favorite du concours Eurovision 2016. Malheureusement pour le fief de Vladimir Poutine, la victoire lui a été ravie au dernier moment par la chanteuse ukrainienne Jamala et sa chanson d’hommage aux Tatars de Crimée 1944, l’année de leur déportation par Staline. A Moscou, on a plutôt mal pris la défaite : “C’est la politique qui a battu l’art”, a affirmé le sénateur Frantz Klintsevitch. En recevant son prix, la concurrente de l’Ukraine a en effet affirmé que son triomphe était une preuve du soutien du vieux continent aux habitants de la péninsule annexée par l’armée russe en 2014 : “Ceux qui ont dit que l’Europe n’en avait rien à faire de nous ont pu voir que ce n’était pas vrai”.

Aux déclarations politiques de Jamala est venue s’ajouter une autre source d’embarras pour la Russie samedi dernier, quand le Sun britannique a révélé une étrange photographie de Sergey Lazarev. Le chanteur et ancien gymnaste sélectionné par la Russie pour la 61e édition de l’Eurovision y apparaît complètement nu, brandissant une scie mordue à son extrémité par une femme peu vêtue et enchaînée à un radiateur. D’autres photos de ce genre circuleraient actuellement sur des sites gay. Il n’en fallait pas plus pour que le tabloïd flanque Sergey Lazarev d’un “passé secret dans le porno fétichiste”. Le Kremlin lui-même a jugé bon d’adresser la rumeur en affirmant que ce cliché avait été réalisé dans le but de lutter contre les violences domestiques. Le Sun indique que Moscou aurait même engagé une équipe d’experts en informatique pour faire disparaître ces clichés du web.

sergey

La photo qui fait hurler le Kremlin

Vous savez ce qu’en pense le Tag Parfait : pourquoi devrions-nous nous soucier du passé de Sergey Lazarev, porno ou pas ? Malheureusement, la Russie n’est pas vraiment réputée pour son goût des contenus X ou son homophilie : en 2013, Vladimir Poutine a ratifié une loi qui interdit la propagande homosexuelle et la “promotion des relations sexuelles non traditionnelles” auprès des mineurs. Le code pénal russe interdit également la vente et la production de “pornographie illégale”, sans la définir précisément. Idéal pour frapper les internautes quand les autorités le désirent. Imaginez donc l’embarras des responsables politiques du pays si leur précieux candidat à l’Eurovision révélait un passé pornographique… C’est fort improbable – la Sun est un tabloïd – mais on y rêve tranquillement.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire