Musique et première fois : Super Furry Animals – Hello Sunshine

Été 2006, peut-être 2007, difficile de se souvenir tant j’étais jeune. La série américaine pour teenager Newport Beach était au top, tout le monde voulait ressembler à Seth Cohen, le jeune loser fan de comics. L’épisode 19 de la saison 1 sort enfin sur les écrans et c’est l’ébullition dans les slips de milliers d’ados dans mon genre : Seth finit enfin par serrer la charmante Summer après presque une vingtaine d’épisodes.

Newport Beach, au-delà de l’aspect très California dream un peu gnan-gnan, comportait une bande originale qui a largement contribué à mon apprentissage musical. Dans le thème du show lui-même, on retrouvait toute une vague de petits groupes indie évoquant sans équivoque les côtes californiennes : Bloc Party, Sufjan Stevens, les Dandy Warhols ou encore (on y vient)… Les Super Furry Animals, un petit groupe sorti tout droit de Cardiff, ayant sévi de 1998 jusqu’à 2009 et complètement obsédé par les Beach Boys si on en croit leur discographie.

THE OC

Et c’est ce morceau, Hello Sunshine, premier titre de l’album Phantom Power, qui a été choisi pour illustrer le coït intersidéral entre Seth & Summer. Morceau qui m’avait complètement retourné émotionnellement à l’époque, tant les arrangements et le côté revival hippie-psyché étaient parfaits. Si bien que j’ai tout tenté pour que ma première fois ressemble trait pour trait à la leur. Et devinez quoi, je ne vais même pas vous dire que ça ne s’est absolument pas passé comme prévu. Sur une petite serviette, les pieds plongés dans le sable d’une plage du sud de la Corse et équipé d’un des tout premiers modèles de station Ipod, j’ai lancé l’album. Tout était absolument parfait et restera à jamais gravé dans ma mémoire. Et comble du cliché, le soleil se couchait au même moment. Quel été.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap