Orgasme de Chuck Palanihuk disponible en français

Traduit de l’américain depuis le mois dernier, Orgasme est le 16ème ouvrage de l’auteur Chuck Palahniuk, responsable entre autres de Fight Club et Monstres invisibles. Le pitch est simple, Penny Reagan, une jeune femme qui rêve de briller dans le monde de la juridiction, entre dans un prestigieux cabinet d’avocats New-Yorkais. Elle se prend alors d’affection pour son boss, Linus Maxwell, qui se trouve être une sorte de savant fou en quête du plaisir féminin ultime. Et son objectif n’est pas des moindres : faire jouir toutes les femmes sur terre à l’aide de dildos robotiques ultra-perfectionnés.

Dans la lignée des écrivains comme Bret Easton Ellis ou Joyce Carol, Palahniuk dessine une fois de plus la société à coups de fiction dystopique, à travers la vision mégalo d’un homme qui veut aider les femmes à trouver le plaisir ultime, mais qui finira finalement par les transformer en bétail. Une question qui fait écho à la course actuelle à la technologie chez les fabricants de sextoys dont l’ambition pourrait être un jour stoppée par quelques malins hackers.

Couverture-Roman-Palahniuk-Orgasme

Orgasme dépeint le visage d’un monde où les hommes auraient totalement pris le contrôle sur le plaisir des femmes, à force de pression et de rendement toujours plus importants, au détriment de leurs propres désirs. Comme la star du porno un peu zinzin qui, pour son départ en retraite, décide de participer à un gigantesque bukkake de 600 hommes dans Snuff, ou avec cette sombre histoire de berceuse qui tue (littéralement) tous ceux qui l’entendent dans Berceuse, c’est dans l’exagération et l’hyperbole que puise Palahniuk pour raconter ses histoires. C’est ce qu’illustre cette scène surréaliste dans un tribunal, ou l’héroïne, Penny, se fait violer à la vue de tous, devant une audience muette, se contentant d’immortaliser le moment :

Des mains timides se levèrent dans le public ; elles tenaient toutes un téléphone portable et volaient qui des photos, qui quelques secondes de film. Les cris indignés de Penny semblaient pétrifier toutes les autres personnes présentes, et sa voix brisée résonnait d’un bout à l’autre de la salle silencieuse. Ce n’était plus le bruit d’une femme qu’on violait ; les vagues de son qui se réverbéraient donnaient à croire que dix, que cent femmes se faisaient molester. C’était le monde entier qui hurlait.

Orgasme (éditions Sonatines) – Chuck Palahniuk – 18 euros

 

 

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Porno Français