Amber Rose s’attaque à l’anus de Kanye West

Tout a commencé le 27 janvier, quand Kanye West a annoncé sur Twitter que son prochain album ne s’appellerait plus Switch mais Waves (“Vagues”). La nouvelle a beaucoup énervé les fans de Max B, un rappeur new-yorkais réputé pour son obsession générale pour le ressac. On lui doit le concept de “wavy”, une version modernisée de “cool”, et une flopée mixtapes aux titres marins : Coke Wave, A Wave Called Yes, Toothy Wave, Return of the Wave.

Les accusations de plagiat n’ont pas tardé à pleuvoir sur Kanye West. L’une des plus remarquées a été longuement tweetée par Wiz Khalifa : “Max B est the wavy one. Il a créé the wave. Il n’y a pas de wave sans lui” a tancé l’auteur de We Dem Boyz avant d’inciter Kanye West à s’allumer un joint pour devenir lui-même. “Hit this kk and become yourself” : kk peut aussi bien désigner la weed que Kim Kardashian.

Kanye West a riposté en vitesse avec une série de tweets furieux, dans laquelle il a accablé Wiz Khalifa avec tout ce qui lui tombait sous la main : il a plagié Kid Cudi, ses singles sont pourris, personne n’écoute ses albums jusqu’au bout. Kanye West est allé jusqu’à s’en prendre de manière bien sexiste à son ex Amber Rose, avec laquelle Wiz Khalifa a eu un enfant en 2013 : “Tu as laissé une strip-teaseuse te piéger”, “Je sais que tu rages quand tu regardes ton môme, parce que tu sais que cette fille t’a eu pour 18 ans”.

kw1
kw2

Sans doute un peu essoufflé par cette sacrée volée, Kanye West s’est assis trente secondes et à supprimé ses tweets les plus agressifs. “Ce qui est triste, c’est que j’aime Wiz et que j’aime tous mes frères et tout le monde”, a-t-il fini par lancer. Mais piquée par l’attaque de son ancien compagnon, c’est Amber Rose qui a eu le mot de la fin. “Awww Kanye West, tu es énervé parce que je ne suis plus là pour jouer dans ton cul ? #FingersInTheBootyAssBitch”.

Avec près de 250 000 retweets, la pique du mannequin a fait un véritable carton. Elle a été désignée de toutes parts comme la grand gagnante du clash. Certes, elle a le sens de la formule et ce n’est pas la première fois qu’on s’en prend à l’anus d’un rappeur sur Twitter (on se souvient d’un clash peu glorieux d’une ex de Rohff, par exemple) mais pourquoi cette pratique est-t-elle insultante ?

L’attaque d’Amber Rose et la réaction du public montrent bien que la pénétration anale d’un homme hétérosexuel est toujours considérée comme honteuse. Si Kanye West aime à mettre des trucs dans ses fesses, laissez-le donc faire. Dans un récent article, Agnès Giard du blog Les 400 culs pointait justement du doigt ce mépris pour le plaisir masculin :

Lorsque l’homme leur demande «Pénètre moi, fais-moi jouir», beaucoup d’entre elles réagissent mal. Par le mépris, le dédain, le refus. Comme si l’homme tombait de son piédestal en quittant la posture «dominante».

Allez Yeezy. Nouvel album le 11 février.

4 commentaires Voir les commentaires

  • On s’en tape qui se foute des trucs dans le cul, en soit, chacun fait ce qu’il veut de son ptit trou, mais ce mec est tellement une merde que n’importe quoi est bon pour l’humilier un peu, le faire tomber de son piedéstale sur lequel lui et une poignée de suceur l’ont foutu!

    PS: Amber Rose n’a jamais était mannequin, a moins que pour vous le métier de mannequin consiste a se dessaper sur un podium sous une pluie de billets de1$

  • le SXE c’est toujours sensé être gratifiant pour le mec et dégradant pour la meuf.

    Pour une fois que c’est dégradant pour le mec ( sodo ou pas ) ça passe :p !

Laisser un commentaire