#CondomChallenge, rions avec la capote

Ce n’est pas là que ça se met, mais si ça peut rappeler aux gens que ça existe… A moins d’une semaine de la journée mondiale de lutte contre le sida, un nouveau défi impliquant des préservatifs a commencé à se répandre sur les réseaux sociaux. Comme l’Ice Bucket Challenge dont il semble avoir hérité, le #CondomChallenge est très simple : emparez-vous du contraceptif de latex, remplissez-le d’eau et laissez-le tomber sur la tête d’un volontaire sous l’oeil des caméras. Si tout se passe bien, la capote va s’accrocher à sa tête sans se rompre et le transformer en horrible méduse.

Aussi puéril et m’as-tu-vu puisse-t-il paraître, le #CondomChallenge a le mérite de rappeler que les préservatifs sont extrêmement élastiques et résistants. De quoi balayer les arguments de type « Je n’en trouve pas à ma taille » et autres « Ils se cassent tout le temps » (pour éviter ça, appuyez sur le petit téton du préservatif quand vous l’enfilez, ce n’est quand même pas très difficile). Mieux vaut radoter qu’être mal compris : mettez des capotes. Le sida est toujours là. En 2013, plus de 6 000 français ont été diagnostiqués séropositifs.

 

Et maintenant, quelques #CondomChallenge réussis.

 

 

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire