James Deen à la conquête du mainstream

On n’arrête pas James Deen. Après s’être confortablement installé dans l’univers du porno, le jeune homme de 29 ans a décidé de poser ses bagages dans la culture mainstream. Le perfomeur vient de mettre en boîte le pilote d’une nouvelle série télé et la chaîne américaine Showtime s’apprête à diffuser un documentaire consacré à sa vie.

Une présence médiatique inhabituelle pour un professionnel de la pornographie, encore renforcée par sa rubrique hebdomadaire What Would James Deen Do ? pour le site féminin The Frisky et sa chronique culinaire James Deen Loves Food sur Woodrocket. Mais quels sont les grigris de James Deen ? Pour le savoir, le site The Wrap a attiré l’animal dans ses locaux pour une petite interview vidéo.

Mis face à son succès, notre héros reste modeste : « J’ai eu beaucoup de chance, lance-t-il. Je prends de la place, je fais des interviews et j’ai la bougeotte ». Evidemment, il y a une rançon à toute cette réussite. James Deen ne se souvient pas de chacune des 4 500 scènes dans lesquelles il a joué de la teub : « Je ne me suis pas drogué depuis très longtemps, je bois à peine, je suis presque straight edge, s’amuse-t-il. Mais il m’arrive de me rendre compte que je n’ai pas le moindre souvenir de tel ou tel film ».

Malgré le chemin de gloire populaire qui semble se dérouler devant lui, James Deen reste fidèle à ses racines : « Je n’aurais pas de problème si je ne décrochais pas de boulot dans le mainstream. J’ai un autre job dans un autre genre de divertissement. Le milieu du porno est honnête, respectueux et très professionnel, contrairement à celui du divertissement de masse qui est très manipulateur et impitoyable ».

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Porno Français