Le mot de la fin pour Kendra Sunderland

Du nouveau pour Kendra Sunderland. Qui, déjà ?

Le gros buzz de fin janvier/début février 2015 fut l’affaire d’une simple étudiante. Courant octobre, Kendra Sunderland, une jeune fille de 19 ans qui se rêve égérie de Playboy, investit la Bibliothèque de l’Université Publique de l’Oregon. Face à l’écran blanc de l’ordi commence soudainement un émoustillant numéro de camgirl, à travers lequel celle que l’on surnommera bientôt la Library Girl valorise considérablement sa poitrine généreuse. D’abord diffusé sur ReptCams, cet enregistrement coquin atterrit finalement quelques mois plus tard sur Pornhub. Pour ce très médiatisé attentat à la pudeur qui a fait le bonheur des internautes, Kendra risquait alors un an de prison et 6 250 euros d’amende. Le prix à payer pour 4 M de vues ?

Après des mois de patience judiciaire il aura donc fallut attendre le 17 septembre dernier pour que l’affaire soit enfin conclue. A la Court de la Benton County en Oregon, la demoiselle a plaidé coupable pour « indécence publique ». La toute jeune Penthouse Pet a donc du débourser une amende de mille dollars, huit-cent étant renversés à la Bibliothèque où elle s’effeuilla. Foulant du pied pour boucler la boucle le bitume de sa terre natale, l’impertinente Kendra s’est permise le jour-même de se mettre en scène sur son Instagram à travers une vignette des plus iconiques. Ah, l’érotisme de l’égocentrée !

Même si elle devint entre temps une présentatrice impudique pour Naked News, la Library Girl semble prête à conserver, pour un bon moment encore, le rôle de l’irrévérencieuse #student…celui-là même qui l’a fait entrer dans la légende.

ken

 

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap