Comment la porntrepreneur Veronica Vain veut transformer le marketing adulte

Comment survivre dans l’univers impitoyable du porno gratuit quand Pornhub a pignon sur rue ? Comment trouver une alternative au business model vieillissant de l’abonnement mensuel ? La “porntrepreneur” Veronica Vain a sa petite idée sur la question.

Il y a un an, Veronica était encore stagiaire dans la gestion d’actifs chez Lazard à Wall Street, un groupe mondial spécialisé dans le conseil financier. En janvier 2015, elle se fait virer au bout de six mois à cause de quelques tweets un peu chauds envoyés depuis les toilettes et décide de se lancer dans le porn. Une reconversion surprenante qui attire les tabloïds qui titrent : “De WallStreet à Porn Star, cet article va vous étonner”.

Arrangement Finders : l’art du « discret » placement produit

the-money-shot-product-placement-in-porn-is-now-a-thing-786-1425580001

Le premier coup d’essai de Veronica Vain après sa courte carrière dans la finance s’appelle malicieusement Screwing Wall Street: The Arrangement Finders IPO, une parodie du film Wall Street de Olivier Stone réalisé par Manuel Ferrara pour Evil Angel avec au casting Stoya, Veronica Avluv, Kayden Kross et Veronica Vain bien sûr. Un premier film en tant qu’actrice mais aussi ses premiers pas en tant que porntrepreneur – comme elle aime se fait appeler – avec un premier “discret” placement produit de sept minutes.

Ça ne saute pas aux yeux quand on est Français mais “Arrangement Finders” est en fait un site de rencontres pour sugar daddy qui appartient au groupe Ashley Madison. Et son “IPO” (entrée en bourse) fait référence à FriendFinder, concurrent d’Ashley Madison, qui après une entrée en bourse étonnante en 2011 a touché le fond du Nasdaq en 2013. Habile.

Mais Veronica ne s’est pas arrêtée là et a continué dans le porn et l’entreprenariat avec 60 % de son temps consacré au business pur, 20 % au social média et 20 % au porn. En 2015, elle monte deux boites : Porn Your Product, spécialisée dans le placement de produits dans le porn et BangBox, future plateforme freemium à mi-chemin entre le tube porno et la plateforme de VOD dont le lancement est prévu pour octobre.

Picobong : les sextoys sont des stars

sins-pico

La première opération de Porn Your Product est une parodie du film Cast Away avec Tom Hanks (Seul au monde en français) réalisé par Johnny & Kissa Sins : Gasp Away Parody avec Veronica Vain, Kissa Sins, Johnny Sin et… les sextoys de la marque Picobong.

L’histoire commence sur une île déserte, dans l’eau et les vagues où un colis FedSexxx transportant les derniers sextoys Picobong échoue sur la plage avec Veronica Vain, Kissa Sins et Johnny Sins. Un placement produit aussi discret que celui de FedEx dans Seul au monde qui se poursuit dans la scène avec une idée un peu plus pénétrante puisque c’est l’occasion de tester les sextoys dans tous les sens – interview en prime à la fin.

Ce placement produit n’est pas une nouveauté dans le porn, c’est même la spécialité de WoodRocket, mais il s’appuie sur un solide partenariat avec Pornhub qui lui assure une belle visibilité. La scène cumule au bout de deux semaines plus d’un millions de vues avec habillage complet de la marque. Une technique de communication déjà mise en place par Veronica pour la promotion de Arrangement Finders.

Mais le fappeur n’est pas dupe

Picobong

Au-delà du manque de finesse de l’intégration de la marque qui devrait faire bondir tous les marketeux et communicants de la planète, Porn Your Product montre que des ponts entre le milieu adulte et mainstream sont possibles et qu’une plateforme comme Pornhub peut être un moyen efficace d’atteindre un public à moindre coût.

Qui sont les fappeurs au final, si ce n’est des consommateurs un poil moins habillés que les autres ? En quoi leur usage d’Internet diffère de ce qu’ils font sur d’autres plateformes comme Netflix, Amazon ou Facebook ? Eat24 avait testé cette voie en 2013, l’histoire se rappellera surtout de l’explication de leur opération que l’opération en elle-même (passée complètement inaperçue sur Pornhub, soyons honnêtes).

On espère que Porn Your Product trouvera les mots pour convaincre d’autres marques d’investir dans le porn, mais on aimerait aussi qu’ils pensent aux spectateurs, car avec seulement 72 % des ces derniers satisfaits, Gasp Away est pour le moment loin d’être un modèle d’excitation.

2 commentaires Voir les commentaires

  • A priori ça reste toujours que pour des produits adulte, ça aurait été vraiment intéressant si DHL avec dit oui pour être utilisé dans le film et se montrer plus courageux que les autres ^^

    • C’est vrai mais quand tu regardes la communication des marques de sextoys (en dehors de Fleshlight qui est un très gros partenaire de la porn valley…), c’est certainement la plus soft et la plus proche d’une com de marque « mainstream ». Je doute qu’une marque RESPECTABLE comme DHL ira sur ce terrain, mais ça serait bien que des marques plus petites et détendues s’y mettent : boisson, alimentaire ou autre.

Laisser un commentaire