Comment suggérer le sexe dans un film ?

Il n’est plus guère utile de présenter Blow Up, l’émission cinématographique de l’auteur Luc Lagier, créée courant 2010. Un voyage à travers les images et les sensations, très fétichiste au demeurant – quoi de plus logique pour un titre depalmien – puisqu’il se permet de dévoiler le corps des films et leurs détails, les dénuder sensuellement par morceaux en fonction des sujets centraux, les mélanger en autant de points thématiques, de pièces de puzzle éparses et de vignettes graphiques marquantes. L’érotisme posé d’une voix fait le reste.

C’est donc la rentrée et Blow Up revient, avec un sujet qui devrait ravir les fappeurs : comment suggérer l’acte charnel ? De Lars Von Trier aux ZAZ en passant par les Wachowski et Kenneth Anger,  un beau nombre d’instants de tension sexuelle plus ou moins implicites, de parties de jambes en l’air allégorisées par les éléments alentours et de métaphores hitchcockiennes bien colorées voire grotesques sont ainsi disséminés de-ci de-là, constituant une parfaite imagerie de l’orgasme audiovisuel, de l’usage du décor à celui du travelling avant. Le sexe s’exprime dans la subtilité d’un geste bien placé, celui de l’actrice ou du metteur en scène qui manipule l’image avec dextérité, une alchimie des sens et des corps disposés méticuleusement dans l’espace, un véritable art du cadrage et de la caméra mouvante, un brin de chair tragicomique qui s’agite sur un coin d’écran, un jeu analogique avec le langage cinématographique lui-même et ses codes picturaux, en autant de bouts d’affect, de mains, de pieds et de bribes de regards. Banco : cette vidéo parvient intelligemment à s’adresser autant à notre ressenti momentané d’érotomane qu’à notre mémoire émotionnelle de spectateur libidineux !

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Porno Français