Porno immersif : Virtual Real Porn, Badoink, Naughty America et Jacquie et Michel

Le compte à rebours avant le lancement officiel des premiers casques de réalité virtuelle est enclenché. En attendant le premier trimestre 2016 qui devrait poser la première pierre d’un futur radieux, on peut déjà apprécier du porn avec les casques disponibles sur le marché.

Bonne nouvelle, plusieurs studios se sont lancés dans l’aventure depuis nos derniers tests : Badoink, Naughty America et même Jacquie et Michel. Avec l’abnégation et le sens du sacrifice qui nous animent, on a donc remis un casque sur la tête pour goûter au vice. Cette fois-ci avec un Samsung Gear VR qui affiche des performances en deça de l’Oculus Rift DK2 mais avec une dalle quasiment identique pour regarder des vidéos. On conseille au passage à ceux équipés de ce casque de passer par un VPN pour accéder au store américain de Samsung et prendre l’application MilkVR pour les regarder.

Virtual Real Porn

VirtualRealPorn_-_Special_Gift_-_360_Trailer

Ils étaient les premiers sur le coup, normal qu’ils continuent la course en tête. Les Espagnols de Virtual Real Porn (avec Amarna Miller en directrice de production) proposent dorénavant plus d’une trentaine de vidéos rangées par tags et par notes sur leur site. On attendait avec impatience leur première vidéo tournée à 360°/ 3D  / son binaural et on n’a pas été déçu.

À priori tourné à partir d’un rig de GoPro, ce premier essai à 360° efface les déformations d’image quand on arrive au bord du cadre sur les vidéos à 180° et apporte un net confort visuel. Si les informations qui se passent derrière nous ne sont pas forcément intéressantes (à moins de vouer une passion pour les torticolis), l’immersion est plus poussée et confortable. Autre point fort de la vidéo : l’actrice apporte au début de la scène une fausse interaction rassurante et apporte une compréhension psychologique du spectateur – indispensable pour s’immerger plus profondément dans ces vidéos. Seul mauvais point : la gestion des coutures (les raccords d’image entre les différentes caméras en post-production) n’est pas encore très bien maitrisée et quand l’actrice passe dessus, sa tête s’efface, plouf.

"Knowing Sicilia" ouverte les portes du bonheur aux fétichistes du futur

« Knowing Sicilia » ouvre les portes du bonheur aux fétichistes du futur

On a aussi profité de ce moment pour regarder d’une seule main les autres vidéos. Une a particulièrement retenue notre attention, une vidéo simple en contre-plongée au bout d’un escalier avec une certaine Sicilia. Pas de notion de corps, on est juste un oeil fixe devant une fille qui se masturbe. Les fétichistes des pieds, des chattes et des culs en ont pour leur argent, difficile de revenir à une vidéo classique après ça. On n’ose même pas imaginer la tension qui va se créer pour des JOI et autres délices de connoisseurs des bons fappeurs.

Prochaine étape pour nous, tester ces vidéos avec les sextoys connectés Lovense (pour femme et homme) qui sont déjà compatibles avec le site. Prix : de 7,5 à 15,95 € / mois selon les formules.

Badoink VR

August Ames à 20 cm de ta tête, tu fappes ou tu passes ?

August Ames à 20 cm de ta tête, tu fappes ou tu passes ?

Badoink est un producteur de contenu, un très bon site si vous voulez vous tenir au courant des avancées de la #sextech mais aussi depuis peu un producteur de contenu VR. Une bonne dizaine de vidéos sont déjà disponibles en 180°/3D/Binaural mais une seule est en 360°/3D. De qualité équivalente à Virtual Real Porn, Badoink propose moins d’originalité en terme de décors mais des actrices différentes dont quelques grosses stars américaines. Leur vidéo à 360°/3D souffre des mêmes problèmes de coutures que leurs confrères Espagnols mais le résultat est très comparable. En pinaillant on peut dire qu’ils prennent moins de risques et restent dans du porno plus linéaire que chez Virtual Real Porn. Ils viennent cependant de se lancer, laissons du temps au temps. Prix du délire : 29,95 $ par mois.

Naughty America VR

audreyxanderhor_760x507

« La prof n’avait pas de culotte mais un joli duckface »

On entend moins parler depuis quelques temps du studio Naugty America qui a pourtant écrit les riches heures du gonzo et des relations profs / étudiants dans les années 00s. Le studio subit certainement de la concurrence féroce du contenu gratuit sur les tubes mais prend quand même en marche le train de la réalité virtuelle. Quelques vidéos sont disponibles et tournées uniquement en 180°/3D avec sensiblement la même qualité d’image bien que les autres mais avec quelques bugs au passage. À noter que les vidéos en VR ne sont pas disponibles avec l’offre de 3 jours à 1,95 $, il faudra vous acquitter d’un abonnement complet à leur site à 24,95 $ pour pouvoir les croquer.

Jacquie et Michel Immersion

jacquieetmichelimmersion

Partouze à l’hôtel du buzz

Les auto-proclamés « Patrick Sebastien du sexe » semblent ces derniers temps totalement obsédés à l’idée de « faire le buzz ». Ils se sont donc lancés fin août dans l’aventure de la réalité virtuelle avec le site Jacquie et Michel Immersion. Une seule vidéo est pour le moment disponible, elle prend la forme d’une partouze ronflante dans une chambre d’hôtel où vous êtes le voyeur. Elle est bien à 360° mais elle n’est pas en 3D, ce qui apporte assez peu d’intérêt.  En gros, c’est comme si vous projetiez sur une sphère une image à 360° au lieu d’être dans cette sphère – difficile dans ce cas là de parler d’immersion… Ils assurent que la suite devrait bien être en 3D mais quand on lit qu’ils recommandent le casque Morpheus de Sony pour regarder ces vidéos ou qu’ils font une belle faute au nom du casque d’Oculus, on se demande s’ils prennent vraiment leur projet au sérieux autrement que pour faire parler d’eux sur les réseaux. Prix : 2,02 € la vidéo « pour faire fasse aux coûts d’hébergement » – smiley interloqué.

Et après ?

feelrealsex

Soon…

Au final, ces vidéos commencent un peu toutes à se ressembler et restent limitées par la technologie actuelle et par la captation vidéo encore très expérimentale quand on aborde le terrain du 360°/3D. Pour autant, l’industrie porno est déjà celle qui fournit le plus de vidéos pour ces casques, persuadée – et on ne peut que leur donner raison – que le nouveau marché qui s’ouvre à eux pourrait changer le cours de son histoire, encore embourbée dans le marais des tubes gratuits.

On attend maintenant que les nouveaux casques sortent et apportent des écrans de meilleure qualité pour redonner une nouvelle jeunesse à ces vidéos dont le potentiel est toujours bloqué par un effet de grillage assez gênant.

Après bientôt deux ans à tester la réalité virtuelle porno, notre enthousiasme reste toujours intact, on prend juste notre mal en patience. Vivement la suite !

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Porno Français