Le JTM très X de $afia Bahmed-Schwartz

Le nouveau clip de $afia Bahmed-Schwartz, co-réalisé avec Manuel Schenck, constitue après Vaseline une nouvelle introduction pornophonyque dans l’univers moite de ladite artiste, tendance confusion des sentiments. Cette vidéo, malgré la typographie SMS de ce JTM, provient d’un autre temps, et semble évoquer, parée de son esthétique VHS, un passé porn fait de homemade cotonneux et de sex tapes troublantes qu’on se mate en cassette dans le noir. Des souvenirs brumeux comme peut l’être le brouillard du poste cathodique. A l’instar d’une romance, l’image est inconstante : manipulée, triturée, elle grésille comme une chair tremblante pendant l’acte. Ces dérèglements esthétiques contribuent à instaurer une atmosphère qui, à la fois sensuelle comme un blason et pesante comme le flux de prose de Booba, se fait volontiers angoissante. Une ambiance fiévreuse diluée au fil d’une rythmique hypnotique qui nous rapproche des terres lynchiennes du désir. Entre corps à corps et évanescence, la balade se conclue par un « je t’aime » façon POV qui s’assimile volontiers au « je baise » asséné en mai dernier par la chanteuse : « Je baise, quand je dessine je baise, quand je tatoue, je baise, quand j’écris, chante, peins, photographie, photoshop, danse, édite, réalise, je baise, quand je lis, je me laisse baiser, et quand je ne fais pas tout ça, je baise. »

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Porno Français